1. FC Eintracht Bamberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

FC Eintracht Bamberg 2010
Logo du FC Eintracht Bamberg 2010
Généralités
Nom complet Fußball-Club Eintracht Bamberg e.V.
Noms précédents 1. FC 01 Bamberg
TSV Eintracht Bamberg
1. FC Eintracht Bamberg
Fondation (1. FC 01)
(fusion)
(reconstitution)
Disparition 2010 (faillite)
Couleurs Bleu et blanc
Stade Fuchs-Park-Stadion
(5 500 places)
Siège Memmelsdorfer Straße, 193
96052 Bamberg
Championnat actuel Bayernliga Nord
Président Drapeau : Allemagne Jörg Schmalfuß
Entraîneur Drapeau : République tchèque Petr Škarabela
Site web www.fc-eintracht-2010.de

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : .

Le FC Eintracht Bamberg 2010 e. V. est un club omnisports allemand, fondé le et basé à Bamberg en Bavière. Il est le successeur du 1. FC Eintracht Bamberg, issu lui-même de la fusion en 2006 des deux clubs de la localité, le 1. FC 01 Bamberg et le TSV Eintracht Bamberg, et tombé en faillite en 2010.

Le premier club créé à Bamberg, le 1. FC 01 Bamberg, est en premier lieu destiné au football, mais des sections de bowling, de gymnastique, de karaté, de rugby, de tennis, de tennis de table et de volley-ball ont entre-temps également été ouvertes.


Histoire[modifier | modifier le code]

1. FC 01 Bamberg[modifier | modifier le code]

Le club est créé le au restaurant "Goldene Schwane" et joue, le , son premier match officiel contre le 1. FC Nuremberg, fondé l’année précédente. Le 1. FC Nuremberg s’impose par deux buts à zéro.

À partir du , le club prend part au "Gau Nordbayern", une ligue régionale organisée par la Verband Süddeutscher Fußball-Vereine (VSFV) et comprenant cinq équipes. De 1910 à 1912, le club joue dans la "Ostkreis-Liga".

Pour les trente années qui suivent, on dispose de très peu d’informations sur le club qui, en 1942 accède à la Gauliga Nordbayern, une ligue issue de la scission de la Gauliga Bayern (créée en 1933 sur ordre des Nazis). Renforcé par des soldats membres d’un régiment de Panzers, le 1. FC 01 Bamberg évolue deux saisons dans cette ligue qui est dissoute à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

En 1945, la région sud de l’Allemagne est placée sous administration américaine. Les compétitions de football reprennent dès la fin de l’automne 1945. Le 1. FC 01 Bamberg est reversé en Landesliga Bayern, ligue considérée comme le deuxième niveau régional directement sous une série nouvelle établie et dénommée Fußball-Oberliga Süd. En fin de saison, le 1. FC 01 termine champion et promu en Fußball-Oberliga Süd, où il retrouve le 1. FC Nuremberg et le SpVgg Fürth, deux autres équipes de Franconie. Dix-huitième sur vingt en 1946-1947, le club redescend.

La saison suivante, le 1. FC 01 Bamberg échoue lors des matches de barrage contre le BC Augsbourg et ne rejoint pas l’Oberliga Süd, une ligue désormais officiellement établie par la DFB comme "Division 1" et dont le champion dispute la phase finale du championnat national officiellement recréé.

Le club est reversé en 2. Oberliga Süd lors de sa création en 1950, une ligue située au deuxième niveau de la hiérarchie. En 1953, le club échoue à la 3e place à quatre points du Hessen Kassel, le deuxième promu. Évitant la relégation de peu en 1955, il descend l’année suivante vers une "Amateurliga". Bamberg revient en "2. Oberliga Süd" en 1958, mais redescend deux ans plus tard.

En 1963, après la création de la Bundesliga, le 1. FC 01 Bamberg recule alors au troisième (Amateurliga Bayern), puis quatrième niveau (Landesliga Bayern - Nord) de la pyramide du football allemand. Il remonte en Amateurliga Bayern (renommé Amateur-Oberliga Bayern) en 1975. L’aventure ne dure qu’une seule saison. Le club remonte en 1981 et inaugure son nouveau club-house. Lors de la saison 1985-1986, à cours d’argent, le club perd plusieurs éléments qui étaient tous sous contrat avec le même agent. Faute de paiements, l’agent reprend ses joueurs. Le club achève la compétition avec des jeunes, mais ne peut éviter la relégation, suivie d’une seconde en 1987 vers la Bezirksliga. Cette ligue, située au cinquième niveau, devient la Bezirksliga Oberfranken l’année suivante.

Le 1. FC 01 Bamberg remonte en Landesliga Bayern - Nord (niveau 4) en 1992, mais redescend deux ans plus tard. Avec l’instauration des Regionalligen au 3e niveau, le club se retrouve alors au niveau 6.

En 1997, le club retourne en Landesliga Bayern - Nord (niveau 5). Neuf ans plus tard, le club termine vice-champion et, après des barrages victorieux (contre TSG Tannhausen 0-4, puis contre le Freie TuS Regensburg 0-2), le 13 juin 2006, monte en Oberliga Bayern (niveau 4). Quelques semaines plus tôt, le 1er avril 2006, le 1. FC 01 Bamberg finalise un accord avec son voisin du TSV Eintracht Bamberg pour fusionner et former le 1. FC Eintracht Bamberg qui prend la place en Oberliga.

1. FC Eintracht Bamberg[modifier | modifier le code]

Cinquième au terme de la saison 2006-2007, le 1. FC Eintracht Bamberg termine la saison suivante à la même place. Cela lui permet d'être qualifié pour la Regionalliga Süd. Cette fin de saison est marquée par la création de la 3. Liga, en tant que "Division 3" et donc une réorganisation des ligues.

Dixième en 2009, le club termine à la 17e et avant-dernière place en 2010. Cette montée puis relégation laisse des traces. La direction du club fait aveu de faillite le 11 mai 2010. Le nécessaire est rapidement fait pour reconstituer un club qui reçoit le nom de FC Eintracht Bamberg et assure sa place en Bayernliga[1].

FC Eintracht Bamberg 2010[modifier | modifier le code]

En 2010-2011, le FC Eintracht Bamberg 2010 évolue en Bayernliga, soit au 5e niveau de la hiérarchie de la DFB. La Bayernliga est la nouvelle appellation de l'ancienne Oberliga Bayern depuis son recul d'un rang en 2008.

Le , le président Matthias Zeck, qui avait participé au sauvetage du club lors de la faillite de 2010, se retire[2], à la suite de divers échecs dans ses tentatives de redresser la situation financière du club[3]. Le , lors d'une assemblée générale face aux membres du club, le nouveau directeur par interim, Jörg Schmalfuß, annonce que le club fait de nouveau face à des dettes qu'il ne peut pas rembourser, à hauteur de 440 000 euro[4], et qu'il doit se déclarer en situation d'insolvabilité, ce qui entraîne au minimum une relégation forcée dans la division immédiatement inférieure, la Landesliga, et pourrait, selon les décisions du tribunal et de la fédération bavaroise de football, annuler tous les matchs joués par l'équipe lors de la saison 2015-2016[5].

Image et identité[modifier | modifier le code]

Blason[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Palmarès et résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Titres et distinctions[modifier | modifier le code]

1. FC 01 Bamberg

  • Champion de la Landesliga Bayern : 1946
  • Vice-champion de la Landesliga Bayern - Nord : 2006

Compétitions nationales[modifier | modifier le code]

Évolution du 1. FC 01 Bamberg entre 1901 et 2006
Saison Ligue Niveau
1910–1912 Ostkreis-Liga niveau 1
1912–1942  ?  ?
1942–1944 Gauliga Nordbayern niveau 1
1944–1945 Gauliga Bayreuth-Nord niveau 1 [note 1]
1945-1946 Landesliga Bayern niveau 2
1946-1947 Oberliga Süd niveau 1
1947-1948 Amateurliga Nordbayern niveau 2
1948–50 Amateurliga Bayern niveau 2
1950–1956 2. Liga Süd niveau 2
1956–1958 Amateurliga Bayern niveau 3
1958–1960 2. Liga Süd niveau 2
1960–1963 Amateurliga Nordbayern niveau 3
1963–1968 Amateurliga Bayern niveau 3
1968–1975 Landesliga Nord niveau 4
1975-1976 Amateurliga Bayern niveau 3
1976–1981 Landesliga Nord niveau 4
1981–1986 Amateur-Oberliga Bayern niveau 3
1986-1987 Landesliga Nord niveau 4
1987–1988 Bezirksliga niveau 5
1988–1992 Bezirksoberliga Oberfranken niveau 5
1992–1994 Landesliga Nord niveau 4
1994–1997 Bezirksoberliga Oberfranken niveau 6
1997–2006 Landesliga Nord niveau 5
depuis 2006 Oberliga Bayern niveau 4

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

TSV Eintracht Bamberg

L'actuel attaquant du Bayer Leverkusen, Stefan Kießling, également passé par le 1. FC Nuremberg, où il a remporté un titre de champion de 2. Bundesliga, a fait ses débuts comme gardien de but, puis comme attaquant dans les équipes de jeunes du TSV Eintracht Bamberg entre 1988 et 2001[6]. Sous le maillot du Werkself, il se distingue notamment par un titre de meilleur buteur de Bundesliga en 2013. Appelé pour la première fois en équipe nationale en 2007, il fait partie de la sélection allemande qui termine troisième lors de la coupe du monde 2010.

1. FC 01 Bamberg

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

Le FC Eintracht Bamberg 2010 évolue à domicile dans l'enceinte autrefois dévolue au 1. FC 01 Bamberg. Le Fuchs-Park-Stadion, auparavant connu sous le nom de Hauptkampfbahn ou Volksparkstadion, est inauguré en 1926 avec une capacité de 22.600 places. Il est situé dans le Volkspark de Bamberg sur un site comprenant également une piscine, des terrains de tennis, un vélodrome (jusqu'en 1982), un terrain de roller-hockey et plusieurs terrains d'entraînement. Le record d'affluence est enregistré le , lors d'une rencontre de sélections nationales amateurs entre l'Allemagne et la France (1-1). Après divers aménagements, notamment en 2010 pour se mettre aux normes de la Regionalliga, le stade dispose d'une capacité de 5.500 places, dont 976 places assises[7].

Autres sections[modifier | modifier le code]

Basket-ball[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Brose Baskets.

Après la Seconde Guerre mondiale, la localité de Bamberg profite de la présence de soldats américains stationnés à proximité et développe ainsi une solide tradition de basket-ball. Le FC Bamberg-Basket monte en 1970 dans la Bundesliga de la discipline créée quatre plus tôt. En 1988, la section basket-ball devient indépendante et est renommée TTL Bamberg. Le club porte successivement les noms de TTL uniVersa Bamberg (entre 1995 et 2000), de TSK uniVersa Bamberg (entre 2000 et 2003), de GHP Bamberg (entre 2003 et 2006), avant d'opter pour Brose Baskets, son nom actuel depuis 2006.

En 1973, le 1. FC 01 Bamberg-basket dispute les demi-finales du championnat. En 1976-1977, le club perd son joueur vedette, Jim Wade. Deux ans plus tard, l'équipe est reléguée en Division 2. Elle remonte en 1981, redescend, puis s'installe dans la Bundesliga à partir de 1984. Depuis, elle participe régulièrement aux compétitions européennes de la discipline.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes

  1. La compétition ne fut pas jouée en raison de la guerre.

Références

  1. (de) « Neuer Verein, neue Ordnung, neue Namen », sur infranken.de,‎ (consulté le 27 mars 2016)
  2. (de) « FC Eintracht Bamberg: Vorsitzender Zeck tritt zurück », sur fupa.net,‎ (consulté le 28 mars 2016)
  3. (de) « Rücktritt beim FC Eintracht Bamberg: Jetzt spricht Zeck », sur infranken.de,‎ (consulté le 28 mars 2016)
  4. (de) « Alarmstufe Rot beim FC Eintracht Bamberg », sur fupa.net,‎ (consulté le 28 mars 2016)
  5. (de) « Bamberger steigen ab - und kämpfen weiter », sur infranken.de,‎ (consulté le 28 mars 2016)
  6. (de) « Star des Tages: Stefan Kießling », sur bravo.de,‎ (consulté le 28 mars 2016)
  7. (de) « Fuchs-Park-Stadion », sur bayergrounds.de (consulté le 28 mars 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hardy Grüne (2001):Vereinslexikon Enzyklopädie des deutschen Ligafußballs. Band 7. Kassel:AGON Sportverlag, ISBN 978-3-89784-147-5.
  • Adrian Grodel: Fusion. Der 1. FC und der TSV Eintracht schließen sich zu einem der größten Clubs in Oberfranken mit mehr als 1500 Mitgliedern zusammen. Der neue Verein soll zur Anlaufstelle für den Nachwuchs aus ganz Nordbayern werden.,in: Fränkischer Tag Online vom 10. März 2006
  • Bausenwein, Christoph / Siegler, Bernd / Liedel, Herbert: Franken am Ball. Geschichte und Geschichten eines Fußballjahrhunderts. Würzburg, 2003. ISBN 978-3-429-02462-8.

Liens externes[modifier | modifier le code]