482 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -482)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
 Cette page concerne l'année -482 du calendrier julien proleptique.
Chronologies
Années :
-485 -484 -483  -482  -481 -480 -479
Décennies :
-510 -500 -490  -480  -470 -460 -450
Siècles :
VIe siècle av. J.-C.  Ve siècle av. J.-C.  IVe siècle av. J.-C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.-C.  Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Événements[modifier | modifier le code]

  • 16 août : début à Rome du consulat de Q. Fabius Vibulanus II et C. Iulius Iullus (II?).
  • Août/septembre : révolte babylonienne contre la domination perse. Règnes de Bêl-shimanni (août) puis de Shamash-erîba (septembre), rois de Babylone. Le satrape Zophyrus est tué et Xerxès envoie son beau-frère Mégabyze pour mater la révolte. Les rebelles sont torturés et mis à mort. Selon Arrien, Ctésias et Strabon, Xerxès aurait fait détruire les temples de la ville, mais Hérodote, qui aurait visité la ville vingt ans plus tard, signale seulement que les Perses ont emporté la statue en or de Marduk[1].
    • Xerxès met fin au statut particulier de l'Égypte et de la Babylonie. La Babylonie est divisée en deux satrapies. La tolérance religieuse, qui avait été la marque laissée par Cyrus, est fortement battue en brèche. La révolte de Babylone est sévèrement réprimée, et des temples, dont celui de Marduk, sont rasés. On explique en général ce comportement par les convictions religieuses zoroastriennes de Xerxès.

Naissances[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Georges Roux, La Mésopotamie, Seuil, (ISBN 9782020086325, présentation en ligne)
  2. Victor Duruy, Histoire romaine, Hachette et cie, (présentation en ligne)
  3. Pierre Drapeaud, Chine : Chronologie simplifiée. Des origines à 1949, L'Harmattan, (ISBN 9782343114507, présentation en ligne)