471 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -471)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chronologies
Description de cette image, également commentée ci-après
Ostrakon portant le nom de Thémistocle.
Années :
-474 -473 -472  -471  -470 -469 -468
Décennies :
-500 -490 -480  -470  -460 -450 -440
Siècles :
VIe siècle av. J.-C.  Ve siècle av. J.-C.  IVe siècle av. J.-C.
Millénaires :
IIe millénaire av. J.-C.  Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 471 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 22 août : à Rome, début du consulat de Appius Claudius Crassinus (In)regillensis Sabinus et Titus Quinctius Capitolinus Barbatus[1].
    • Volero, tribun de la plèbe, propose une loi établissant que les magistrats de la plèbe seraient élus par des comices tributes. Les « Concilia plebis » sont réorganisés sur la base des tribus : l’assemblée de la plèbe élit ses tribuns[2]. Cette institution n’est pas reconnue par le patriciat comme une magistrature publique et officielle de la cité.
    • Avec la chute de la royauté, la plèbe a perdu, en la personne du roi, son patron naturel et son défenseur contre le patriciat. La constitution de 509 av. J.-C. réduit à peu de chose les privilèges politiques et sociaux des plébéiens, qui sont en revanche sollicités pour participer de plus en plus aux charges militaires et financières du fait de la situation extérieure et de la diminution numérique du patriciat. Les guerres incessantes déciment la classe agricole, ruinent les petits propriétaires plébéiens en les empêchant de cultiver leurs terres et les contraignant à s’endetter. Le taux de l’intérêt est élevé et la législation pour dettes très dure. La terre et la personne du débiteur servent de gages : le débiteur insolvable peut être vendu comme esclave. Le mécontentement monte rapidement au sein de la plèbe à la veille de la révolution de 509.


Naissances en -471[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. Jean-Pierre Martin, Alain Chauvot, Mireille Cébeillac-Gervasoni, Histoire romaine, Armand Colin, (ISBN 9782200258382, présentation en ligne)
  3. Jean Barbeyrac, Histoire des anciens traitez ou recueil historique et chronologique des traitez répandus dans les auteurs grecs et latins, et autres monumens de l'antiquité, depuis les tems les plus reculez jusques à l'empereur Charlemagne, vol. 1, (présentation en ligne)
  4. Hérodote, Pierre-Henri Larcher, Histoire d'Hérodote : Chronologie, vol. 7, imprimerie de C. Crapelet, (présentation en ligne)
  5. Jacques Bouineau, Personne et res publica, vol. 2, Éditions L'Harmattan, (ISBN 9782296053120, présentation en ligne)
  6. Paul Faure, Marie-Jeanne Gaignerot, Guide grec antique, Hachette Éducation Technique, (ISBN 9782011817662, présentation en ligne)