405 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -405)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 405 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Tête d'Aréthuse à gauche, portant un pendant d'oreille et un collier, encadrée de quatre dauphins. Revers d'un décadrachme d'argent de Syracuse, vers 405-400 av. J.-C..
  • Janvier-février : Les Grenouilles, comédie d’Aristophane, est représentée aux Lénéennes à Athènes et obtient le premier prix[1].
  • Mars-avril : Les Bacchantes et Iphigénie à Aulis, tragédies posthumes d'Euripide sont jouées à Athènes, probablement à l'occasion des Grandes Dionysies[2].
  • Printemps : Denys l'Ancien obtient les pleins pouvoir à Syracuse avec le titre de stratègos autocrator ; il exerce la tyrannie jusqu’en 367 av. J.-C.[3].
  • Été, deuxième guerre gréco-punique : les Carthaginois détruisent Agrigente, puis prennent Géla et Camarine en Sicile. Denys, battu à Géla, doit reculer et évacuer les deux villes. Les riches cavaliers rentrent alors précipitamment à Syracuse, pillent la maison de Denys et maltraitent sa femme, qui meurt, puis s’apprêtent à prendre le pouvoir. Denys entre à son tour dans la ville et massacre ses opposants. Les survivants se réfugient dans la forteresse d’Etna[4].
  • Début septembre, guerre du Péloponnèse : le général spartiate Lysandre défait par la ruse la flotte athénienne conduite par Conon à la bataille d'Aigos Potamos, sur la mer de Marmara[5].
    • Les Athéniens faits prisonniers, coupables de divers crimes de guerre et ayant décrétés qu’ils couperaient la main droite de tous les prisonniers, sont mis à mort, à l’exception du stratège Adeimantos[5]. Lysandre entreprend la conquête systématique de l’empire, à l’exception de Samos. Les Athéniens de l’empire sont renvoyés à Athènes, ce qui accroît le nombre de bouches à nourrir dans la ville assiégée. Les Athéniens tentent de résister. Ils accordent le droit de cité aux Samiens, les seuls qui leur soient restés fidèles, et renforcent les fortifications.
    • Lysandre institue des décarchies (oligarchies extrémistes gouvernées par dix personnes) dans les cités anciennement démocrates. Les crimes commis par les décarchies ne tardent pas à jeter de l’ombre sur la réputation de Lysandre et sur celle de Sparte[6].
  • Automne : décret de Patrocleidès qui amnistie les Athéniens ayant participé au coup d’État des Quatre-Cents[7].
  • Après le 2 décembre : révolte d'Amyrtée (Amyrtaios) contre les Perses en Égypte[8].
  • Paix entre Carthage et Denys à la fin de l’année[9]. Une épidémie dans le camp punique oblige Himilcon à demander la paix. Toute la Sicile occidentale tombe sous la domination Punique. Les habitants de Sélinonte, Himère, Agrigente, Géla et Camarine peuvent revenir dans leurs cités, mais n’ont pas le droit de reconstruire de remparts, et doivent payer tribut à Carthage. Léontinoi, Messine, Catane et Naxos et les Sicules échappent à l’autorité de Syracuse. Les Syracusains seront soumis à Denys.


  • Denys fortifie la presqu’île d’Ortygie et y installe son palais. Il confisque les domaines et les biens de ses adversaires, et les redistribue à ses amis, à des mercenaires et à des affranchis qui obtiennent la citoyenneté[10].

Décès en 405 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Sophocle, auteur de tragédie grecque, en 406 ou 405.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Bertrand, Le Théâtre, Éditions Bréal, (ISBN 9782749521220, présentation en ligne)
  2. Société des études grecques et latines du Québec, Cahiers des études anciennes, Numéros 2 à 3, Presses de l'Université du Québec, (présentation en ligne)
  3. Sir William Smith, Dictionary of Greek and Roman Biography and Mythology : Abaeus-Dysponteus, vol. 1, Taylor and Walton, (présentation en ligne)
  4. D. M. Lewis, John Boardman, The Cambridge Ancient History, vol. 6, Cambridge University Press, (ISBN 9780521233484, présentation en ligne)
  5. a et b John Van Antwerp Fine, The Ancient Greeks : A Critical History, Harvard University Press, (ISBN 9780674033146, présentation en ligne)
  6. Jeannine Boëldieu-Trevet, Commander dans le monde grec au Ve siècle avant notre ère, Presses Univ. Franche-Comté, (ISBN 9782848671888, présentation en ligne)
  7. Lowell Edmunds, Theatrical Space and Historical Place in Sopocles' Oedipus at Colonus, Rowman & Littlefield, (ISBN 9780847683208, présentation en ligne)
  8. Alan B. Lloyd, A Companion to Ancient Egypt, vol. 1, John Wiley & Sons, (ISBN 9781444320060, présentation en ligne)
  9. Harold Mattingly, Outlines of ancient history, Cambridge University press, (présentation en ligne)
  10. Victor Duruy, Histoire grecque, L. Hachette et Cie., (présentation en ligne)
  11. Christine Pérez, La Perception de l'insularité dans les mondes méditerranéen ancien et archipélagique polynésien d'avant la découverte missionnaire, Éditions Publibook, (ISBN 9782748308938, présentation en ligne)
  12. a et b John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)


Liens externes[modifier | modifier le code]