280 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -280)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 280 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Pyrrhus arrive en Italie avec ses troupes. Gravure de John Leech pour The Comic History of Rome de Gilbert Abbott A Beckett ; Bradbury, Evans & Co, London, 1850s
Pyrrhus Rome 280aC.jpg
  • Mai : le roi d'Épire Pyrrhus aide Tarente dans sa guerre contre Rome. Pyrrhus débarque avec vingt mille hommes d’infanterie, trois mille cavaliers et quelques éléphants de guerre[2]. Il réussit à rallier les cités de Grande-Grèce et les barbares italiques (Lucaniens et Bruttiens). Mais il se fait vite mal voir des Tarentins en cherchant à leur imposer une sévère discipline et par ses projets impérialistes.
  • Printemps[3] : Antiochos lance une expédition en Grèce contre le roi de Macédoine Ptolémée Kéraunos mais est battu sur mer. Il signe la paix à la fin de l'année[4].
  • Juillet : Pyrrhus remporte une victoire à la bataille d'Héraclée contre P. Valerius Laevinius[5]. Il utilise des éléphants qui déconcertent les Romains mais perd 4 000 de ses meilleurs hommes. L’armée romaine se retire. L'arrivée d'une flotte punique dans le port d'Ostie commandée par Magon, permet aux Romains de prendre le contrôle de la mer[6],[7]et de financer la suite de la guerre[8]. Dans le même temps, les Grecs du Sud, les Bruttiens, Lucaniens, Samnites du sud et les Messapes abandonnent la cause romaine et rallient l’armée de Pyrrhus. Pyrrhus, comptant sur la défection des alliés italiques de Rome, avance jusqu’à Anagni ou Préneste et menace Rome. Les armées romaines s’apprêtent à le couper de sa base et il doit battre en retraite vers la Campanie, puis vers Tarente à la fin de l’année. Il passe l’hiver à incorporer des éléments italiotes — Samnites, Lucaniens, Bruttiens, Apuliens — dans son armée.
  • Hiver 280-279 av. J.-C., Grande expédition[4] : trois groupes de Celtes marchent successivement sur les Balkans : les Celtes de Kerethrios envahissent le territoire des Triballes et la Thrace, ceux de Bolgios l’Illyrie et la Macédoine, les troupes de Brennos et Akichorios la Péonie[9]. Les Celtes entrent en Macédoine en remontant sans doute la vallée de la Morava et font subir une cuisante défaite à l’armée de Ptolémée Kéraunos, qui capturé, sera décapité (février 279 av. J.-C.).


La Méditerranée en 280 av. J.-C.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès en 280 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Érasistrate de Céos, médecin de Séleucos Ier, auteur de travaux sur la circulation du sang, l’un des premiers à avoir pratiqué des dissections scientifiques sur des cadavres humains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  3. The Journal of Hellenic Studies, vol. 39, London, England, Society for the Promotion of Hellenic Studies, (présentation en ligne)
  4. a et b Robert Malcolm Errington, A history of Macedonia, University of California Press, (ISBN 9780520063198, présentation en ligne)
  5. Élizabeth Deniaux, Le canal d'Otrante et la Méditerranée antique et médiévale : Colloque organisé à l'Université de Paris X-Nanterre (20-21 novembre 2000), Edipuglia srl, (ISBN 9788872284186, présentation en ligne)
  6. Giovanni Brizzi, Storia di Roma. 1. Dalle origini ad Azio, Bologne, Patron, (ISBN 978-88-555-2419-3), p. 128
  7. Howard H. Scullard, Storia del mondo romano. Dalla fondazione di Roma alla distruzione di Cartagine, Milan, BUR, (ISBN 88-17-11574-6), p. 178-179
  8. Brian H. Warmington, Storia di Cartagine, Milan, Il Giornale, , p. 205
  9. John T. Koch, Celtic culture : a historical encyclopedia, vol. 1, ABC-CLIO, (ISBN 9781851094400, présentation en ligne)
  10. Otto Mørkholm, Early Hellenistic Coinage from the Accession of Alexander to the Peace of Apamaea (336-188 BC), Cambridge University Press, (ISBN 9780521395045, présentation en ligne)
  11. Alain Davesne, Georges Miroux, L'Anatolie, la Syrie, l’Égypte : De la mort d'Alexandre au règlement par Rome des affaires d'Orient (323-55 avant J-C), Éditions Bréal, (ISBN 9782749501734, présentation en ligne)
  12. John Bagnell Bury, Stanley Arthur Cook, Andrew Lintott, Frank Ezra Adcock, Elizabeth Rawson, Martin Percival Charlesworth, Norman Hepburn Baynes, The Cambridge Ancient History, vol. 9, Cambridge University Press, (ISBN 9780521256032, présentation en ligne)
  13. Marjorie Lightman, Benjamin Lightman, A to Z of ancient Greek and Roman women, Infobase Publishing, (ISBN 9780816067107, présentation en ligne)
  14. Françoise Ruzé, Le monde grec antique, Hachette Éducation Technique, (ISBN 9782011818348, présentation en ligne)
  15. A.-A. Boullée, Vie de Démosthène, A. Poilleux, (présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]