221 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -221)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 221 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Unification de la Chine sous la dynastie Qin
  • Conquête de Qi par Qin. L'unification de la Chine sous son premier empereur Qin Shi Huang (Che Houang-Ti) met fin à 280 années de guerre (à partir de 403 av. J.-C.), depuis l'émergence de sept royaumes au Ve siècle av. J.-C.. Début de la dynastie Qin (fin en 206 av. J.-C.)[1].
    • Le roi de Qin Zheng devient le premier empereur de Chine sous le nom de Qin Shi Huangdi. Son ministre Li Si lui conseille de diviser ses domaines en trente-six commanderies confiées à des gouverneurs afin d’éliminer les grands féodaux et d’accroître l’autorité centrale[2]. La monnaie (la sapèque de cuivre, ronde et percée d’un trou carré), les lois, l’écriture (sous la forme xiaozhuan, "petite sigillée"), la largeur des essieux (création d’un système routier uniforme) et les poids et mesures sont standardisés sur le modèle de Qin pour renforcer le pouvoir central.
    • L’actuelle Xianyang, sur la rive gauche de la Wei, devient capitale de la Chine et la noblesse est tenue de s’y installer dans des répliques de ses palais. 120 000 familles de la noblesse y auraient été déplacées[3]. Les remparts des villes sont abattus et les armes saisies.
    • La priorité est donnée à la production agricole. Toutes les activités marchandes sont réprimées et les plus gros revenus commerciaux sont concentrés aux mains de l’État. Les riches marchands, possesseurs d’ateliers pour la fonte du fer, sont déportés dans le sud du Shaanxi et au Sichuan, et d’après les textes, 200 000 familles de petits et de grands commerçants auraient été transférées au pays de Shu et dans la région de Nanyang, au sud de l’actuel Luoyang, où ils sont sans doute astreints aux travaux des champs[4].


Europe[modifier | modifier le code]

Le Circus Flaminius, maquette du musée de la civilisation romaine à Rome.

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alban Gautier, 100 dates qui ont fait le monde : 3 000 ans de mondialisation, Studyrama, (ISBN 9782844726575, lire en ligne)
  2. Tan Ta Sen et Dasheng Chen, Cheng Ho and Islam in Southeast Asia, Institute of Southeast Asian Studies, (ISBN 9789812308375, présentation en ligne)
  3. Jenny F. So et Maxwell K. Hearn, The Great Bronze Age of China : An Exhibition from the People's Republic of China, Metropolitan Museum of Art, (ISBN 9780870992261, présentation en ligne)
  4. Journal of Asian History, vol. 4, O. Harrassowitz., (présentation en ligne)
  5. Günther Hölbl, A History of the Ptolemaic Empire, Routledge, (ISBN 9780415201452, présentation en ligne)
  6. a et b François Clément et Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  7. Nathalie de Chaisemartin, Rome. Paysage urbain et idéologie: Des Scipions à Hadrien (IIe s. av. J.-C.-IIe s. ap. J.-C.), Armand Colin, (ISBN 9782200243562, présentation en ligne)
  8. Jean-Jacques Champollion-Figeac, Annales des Lagides ou chronologie des rois grecs d'Egypte, successeurs d'Alexandre-le-Grand, vol. 2, (présentation en ligne)
  9. John Hazel, Who's Who in the Greek World, Psychology Press, (ISBN 9780415260329, présentation en ligne)
  10. a et b Richard A. Gabriel, Hannibal : The Military Biography of Rome's Greatest Enemy, Potomac Books, Inc., (ISBN 9781597977661, présentation en ligne)
  11. John Drinkwater et Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  12. Enrique Gozalbes Cravioto, Caput celtiberiae: la tierra de Cuenca en las fuentes clásicas, Universidad Castilla-La Mancha, (ISBN 978-84-8427-084-3), p. 276
  13. Dexter Hoyos, Hannibal's Dynasty : Power and Politics in the Western Mediterranean, 247-183 BC, Routledge, (ISBN 9780203417829, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]