202 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -202)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 202 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Liu Bang.
  • 4 février (15 mars du calendrier romain) : début à Rome du consulat de Tiberius Claudius Nero et Marcus Servilius Pulex Geminus ; dictature de Gaius Servilius Geminus pour tenir les comices consulaires[1].
  • 22 février[2] : la dynastie Han commence en Chine avec le règne de Liu Bang (Gaozu) ; elle met fin à la dynastie Qin et dure jusqu’en 220.
    • Liu Bang (256/195 av. J.-C.) établit sa capitale à Chang'an (Xi'an dans le Shaanxi)[3]. Il distribue à ses partisans de grands domaines fonciers et nomme ses fils et cousins rois des parties éloignées de l’empire.
    • L’administration des provinces est assurée par une structure très hiérarchisée composée de fonctionnaires recrutés par examens. Cette organisation permet des opérations de grande envergure pour les besoins de la défense ou de l’économie. Ainsi deux millions d’habitants de régions surpeuplées en proie à la famine seront déportés vers les contrées du nord pour les mettre en valeur et renforcer les défenses de l’empire.
    • Le pouvoir, tyrannique, s’appuie sur une armée forte et de solides finances obtenues par des impôts élevés et les monopoles du sel et de la fonte. La société est composée d’une noblesse enrichie par l’industrie naissante qui entretient esclaves et harems et de paysans pauvres, métayers ou libres. Le confucianisme formaliste des hauts fonctionnaires est un athéisme de fait, les humbles pratiquent le taoïsme, plus tard le bouddhisme.
  • Printemps :
    • Au début du printemps, en Afrique, un incident mineur rompt la trêve entre Rome et Carthage : coupée de son arrière-pays, Carthage est affamée. Des navires de ravitaillement romain en perdition sont arraisonnés. Après l’échec d’une ambassade romaine à Carthage, le conflit redémarre[4].
    • Début de la cinquième guerre de Syrie[5]. Le roi séleucide Antiochos III entre en Cœlé-Syrie et assiège Gaza[6] (fin en 195 av. J.-C.).
Bataille de Zama, gravure par Cornelis Cort, 1567.


Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. Aat Emile Vervoorn, Men of the cliffs and caves : the development of the Chinese eremitic tradition to the end of the Han Dynasty, Chinese University Press, (ISBN 9789622014152, présentation en ligne)
  3. Flora Blanchon, Jacques Giès, André Kneib, Arts et histoire de Chine, vol. 2, Presses Paris Sorbonne, (ISBN 9782840501237, présentation en ligne)
  4. Serge Lancel, Hannibal, Fayard, (ISBN 9782213642321, présentation en ligne)
  5. Martin Sicker, The pre-Islamic Middle East, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780275968908, présentation en ligne)
  6. Maurice Sartre, D'Alexandre à Zénobie : Histoire du Levant antique (IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C., Fayard, (ISBN 9782213640693, présentation en ligne)
  7. a et b Livy, livy book, vol. 2, Taylor & Francis (présentation en ligne)
  8. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des inscriptions, des chroniques et autres anciens monumens, avant l'ère chrétienne..., Moreau, (présentation en ligne)
  9. Spencer Tucker, A global chronology of conflict : from the ancient world to the modern Middle East, vol. 2, ABC-CLIO, (ISBN 9781851096671, présentation en ligne)
  10. Georges Perrot, Mémoire sur l'île de Thasos, Imprimerie Impériale, (présentation en ligne)
  11. Getzel M. Cohen, The Hellenistic Settlements in Europe, the Islands, and Asia Minor, University of California Press, (ISBN 9780520914087, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]