164 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -164)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 164 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

  • 22 février (15 mars 590 du calendrier romain) : début à Rome du consulat de Aulus Manlius Torquatus et Quintus Cassius Longinus[1].
    • Nouvelle ambassade de Rhodes menée par Astymedes à Rome ; il parvient à convaincre le Sénat d'accepter un traité d'alliance (fœdus) qui place Rhodes sous la dépendance romaine[2].
    • Les frères d’Eumène II, Attale et Athénée se rendent à Rome pour défendre le roi de Pergame devant le Sénat. Ce dernier envoie toutefois en ambassade en Grèce et en Asie Caius Sulpicius et Manius Sergius pour enquêter sur d’éventuelles intrigues entre Pergame et les Séleucides et pour arbitrer un différend entre Mégalopolis et Sparte[3].
La victoire de Judas Maccabée. Gravure de Gustave Doré. Au terme d’un rude conflit militaire, les Maccabées, font appel aux Romains, sont victorieux et fondent la dynastie monarchique et sacerdotale hasmonéenne à la tête d’un État juif indépendant. Le nouveau royaume annexe la Samarie et l’Idumée et leurs habitants sont contraints d’adopter le judaïsme.
  • Printemps: Lysias, général d'Antiochos IV et gouverneur de Jérusalem, est surpris par Judas Maccabée à la bataille de Beth Zur et mis en fuite. Judas Maccabée occupe Jérusalem, tient en respect la garnison de la citadelle, purifie le Temple et l’inaugure le 14 décembre (fête de la Dédicace)[4].
    • Judas fortifie le Temple et la forteresse de Beth Zur à la frontière avec l’Idumée. À l’appel d’Israélites persécutés, il entreprend des raids victorieux en Idumée, en Acrabatène, chez les Baïanites et les Ammonites. Simon conduit une expédition jusque sous les murs d’Akko, tandis que Judas va en Galaaditide jusqu’à Bosra. Les Israélites de ces deux régions sont ramenés à Jérusalem pour assurer leur sécurité. Pendant ce temps, l’armée syrienne de Gorgias met en déroute un corps expéditionnaire juif aux portes de Jamnia. Judas part ensuite en guerre contre l’Idumée, s’empare d’Hébron, puis de Marissa. Il attaque aussi les villes philistines avec un raid sur Ashdod. Le siège de la citadelle de Jérusalem achève de montrer que le but de Judas n’est pas seulement la défense du droit des Juifs à vivre selon leur Loi, mais aussi l’affermissement de son pouvoir politique personnel.


  • Institution de l’épibolé en Égypte : des prises à bail supplémentaires sont imposées aux moins pauvres des paysans pour pallier la pénurie de main d’œuvre[9].
  • Léonidas de Rhodes remporte trois titres à l’occasion des Jeux olympiques[10].

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. Richard M. Berthold, Rhodes in the Hellenistic Age, Cornell University Press, (ISBN 9780801475979, présentation en ligne)
  3. John Drinkwater, Timothy Venning, Chronology of the Roman Empire, Continuum International Publishing Group, (ISBN 9781441154781, présentation en ligne)
  4. a et b Étienne Nodet, A Search for the Origins of Judaism : From Joshua to the Mishnah, Continuum, (ISBN 9780567592811, présentation en ligne)
  5. Peter Green, Alexander to Actium : the historical evolution of the Hellenistic age, University of California Press, (ISBN 9780520083493, présentation en ligne)
  6. a, b et c Maurice Sartre, D'Alexandre à Zénobie : Histoire du Levant antique (IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C., Fayard, (ISBN 9782213640693, présentation en ligne)
  7. André Verstandig, Histoire de l'empire parthe : (-250-227), Le Cri édition, (ISBN 9782871062790, présentation en ligne)
  8. Patrick Moore The data book of astronomy CRC Press, 2000 (ISBN 978-0-7503-0620-1)
  9. Pierre Lévêque, L'aventure grecque, Paris, Armand Colin. Collection Destins du monde, (présentation en ligne)
  10. John E. Findling, Kimberly D. Pelle, Encyclopedia of the Modern Olympic Movement, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780313322785, présentation en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]