142 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -142)
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 142 av. J.-C. du calendrier julien proleptique.

Événements[modifier | modifier le code]

Santa Maria del Sole, église du XIIe siècle construite sur le site du temple d'Hercule Victor. Gravure de Piranèse
La Judée hasmonéenne sous Simon Maccabée, fondateur de la dynastie hasmonéenne, héritière des Maccabées en Judée (fin en 63 av. J.-C.). Simon l’Hasmonéen est grand-prêtre (archiéreus), chef militaire (stratégos) et chef politique (hègouménos) de Judée (fin en 134 av. J.-C.).
  • Mai : Simon l’Hasmonéen, qui a succédé à son frère Jonathan à la tête des Juifs (143 av. J.-C.), se range du côté de Démétrios II de Syrie et obtient une remise totale des impôts et la reconnaissance de l’indépendance juive[5]. La fonction de grand prêtre devient héréditaire. Simon envoie des ambassades à Rome et à Sparte pour faire reconnaître son titre et renouveler les alliances traditionnelles. Les Romains reconnaissent officiellement les Juifs comme alliés et s’engagent à soutenir l’autorité de Simon dans toute la Diaspora, spécialement en Égypte.
    • Après 25 ans de luttes, le peuple Juif retrouve son indépendance. Le pays est dévasté. Les nécessités de la guerre et de l’unité nationale autour des Maccabées ont fait passer au second plan les soucis du respect de la Loi et de la tradition israélite qui avaient motivé la révolte. Le titre de « grand-prêtre », puis de « roi » que se donnent les hasmonéens, qui ne descendent ni de Sadoq, ni de David, provoque des réactions divergentes au sein du groupe des Hassidéens (Hasidîm, fidèles à la Loi). De leur côté, les Samaritains se sont coupés des Juifs pour tenter d’échapper aux décrets anti-israélites d’Antiochos IV et sont considérés comme des collaborateurs pro-hellénistes.
  • Juillet, Guerre de Numance : le proconsul Metellus combat les Vaccéens dans la vallée du Duero et détruit leur récoltes pour les empêcher de fournir du ravitaillement aux habitants de Numance[6].
  • Août : Metellus attaque Numance et la ville voisine de Termantia, sans pourvoir mener à bien ce double siège[6].
  • Octobre : Simon l’Hasmonéen assiège la citadelle de Jérusalem[7]


Naissances en 142 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Clément, Viton de Saint-Allais, L'Art de vérifier les dates, Paris, Moreau, (présentation en ligne)
  2. John Hazel, Who's who in the Roman world, Routledge, (ISBN 9780415291620, présentation en ligne)
  3. Ole Thomsen, Classica et Mediaevalia 49. Société danoise pour les études anciennes et médiévales, Museum Tusculanum Press, (ISBN 9788772895352, présentation en ligne)
  4. Rafael Treviño Martinez, Rome's Enemies : Spanish Armies, vol. 4, 9780850457018, Osprey Publishing, (présentation en ligne)
  5. Noam Sachs Zion, Barbara Spectre, A Different Light : The Big Book of Hanukkah, Devora Publishing, (ISBN 9781930143371, présentation en ligne)
  6. a et b Mémoires de la Classe des lettres, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, (présentation en ligne)
  7. Maurice Sartre, D'Alexandre à Zénobie : Histoire du Levant antique (IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle ap. J.-C., Fayard, (ISBN 9782213640693, présentation en ligne)
  8. Emil Schürer, History of the Jewish People in the Age of Jesus Christ 175 B.C.-A.D. 135, vol. 1, Continuum, (ISBN 9780567022424, présentation en ligne)