(There's) Always Something There to Remind Me

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

(There's) Always Something There to Remind Me est une chanson écrite par Burt Bacharach et Hal David et enregistrée par de nombreux artistes. La première reprise qui se classe dans le hit-parade américain est celle de Lou Johnson, no 49 aux États-Unis en 1964. Celles qui rencontrent le plus grand succès sont celle de Sandie Shaw, sortie la même année, puis celle de Naked Eyes en 1983.

Elle a été adaptée en français par Ralph Bernet sous le titre Toujours un coin qui me rappelle pour Eddy Mitchell.

Quelques reprises[modifier | modifier le code]