(89) Julie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(89) Julie
(89) Julia
Description de cette image, également commentée ci-après
Un modèle tridimensionnel de l'astéroïde Julie basé sur sa courbe de lumière.
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453600.5)
Établi sur ?observations couvrant ?, U = 0
Demi-grand axe (a) 381,540×106 km
(2,550 ua)
Périhélie (q) 311,446×106 km
(2,082 ua)
Aphélie (Q) 451,633×106 km
(3,019 ua)
Excentricité (e) 0,184
Période de révolution (Prév) 1 487,688 j
(4,073 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 18,49 km/s
Inclinaison (i) 16,139°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 311,657°
Argument du périhélie (ω) 45,060°
Anomalie moyenne (M0) 8,087°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 151,5 km [1]
Masse (m) 3,64×1018 kg
Masse volumique (ρ) ~2 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0423 m/s2
Vitesse de libération (vlib) 0,0801 km/s
Période de rotation (Prot) 0,4745 j
(11,387 h)
Classification spectrale S
Magnitude absolue (H) 6,6
Albédo (A) 0,176 [1]
Température (T) ~170 K

Découverte
Date
Découvert par Édouard Stephan
Désignation A893 EA

(89) Julie[2], internationalement (89) Julia, est un astéroïde de la ceinture principale découvert par Édouard Stephan le .

Cet astéroïde serait nommé d'après sainte Julie de Corse.

En 2017, la première[réf. nécessaire] image résolue de (89) Julie a été prise par l’instrument SPHERE installé au Very Large Telescope (VLT) de l’observatoire de Paranal de l'observatoire européen austral (ESO) au Chili[3].

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b IRAS
  2. L. Niesten, « Les petites planètes », Ciel et Terre, vol. 11,‎ , p. 153-160 (Bibcode 1891C&T....11..153N, lire en ligne).
  3. ESO, « L’instrument SPHERE révèle les petits mondes rocheux et glacés de notre système solaire. »,

Lien externe[modifier | modifier le code]