(596) Scheila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(596) Scheila
Description de l'image 596 Scheila, 5 minute exposure, Dec. 12, 2010.jpg.
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2457200,5)[1]
Établi sur ?observations couvrant ?, U = 0
Demi-grand axe (a) 438,327×106 km[1]
(2,93 ua)
Périhélie (q) 365,023×106 km[1]
(2,44 ua)
Aphélie (Q) 510,135×106 km[1]
(3,41 ua)
Excentricité (e) 0,16[1]
Période de révolution (Prév) ~1 830 j
(5,01 a)
Inclinaison (i) 14,7°[1]
Longitude du nœud ascendant (Ω) 70,7°[1]
Argument du périhélie (ω) 175,4°[1]
Anomalie moyenne (M0) 223,6°[1]
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale[1],[2]
Caractéristiques physiques
Magnitude absolue (H) 8,9[1],[2]

Découverte
Date le [1],[2]
Découvert par August Kopff[1],[2]
Lieu Heidelberg[1]
Désignation 1906 UA[1],[2]

(596) Scheila est astéroïde de la ceinture principale mais également une comète de la ceinture principale. Il a été ainsi baptisé en hommage à une étudiante anglaise amie du découvreur de l'astéroïde, August Kopff (1882-1960), astronome allemand.

Une observation, réalisée en par Steve Larson du Catalina Sky Survey, fait douter quant à ses caractéristiques : il semble présenter l'aspect d'une comète avec une queue[3].

Ainsi, si Scheila reste probablement le résultat d'un impact d'astéroïde, tel P/2010 A2, un dégazage cométaire n'est pas exclu[réf. souhaitée]. Une étude spectroscopique peut être en mesure de déterminer si le gaz volatil est présent dans le coma ou si elle ne contient que de la poussière et du gravier.

En octobre 2011 lors de la conférence EPSC-DPS (en), une équipe de l'institut d'astrophysique d'Andalousie expose les résultats de son étude sur Scheila. D'après cette étude, le comportement cométaire observé est bien dû à l'impact d'un autre objet dont la taille est estimée entre 80 et 160 m, qui serait survenu le (avec trois jours de marge d'erreur). Les données sont conformes aux observations effectuées par les observatoires du Teide et de Calar Alto[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n et o (en) « (596) Scheila », sur le site du Centre des planètes mineures (consulté le 17 octobre 2015)
  2. a b c d et e (en) « 596 Scheila » [html], sur ssd.jpl.nasa.gov, Jet Propulsion Laboratory (consulté le 17 octobre 2015)
  3. a et b (en) The cause of asteroid Scheila’s outburst sur le site du projet EuroPlanet

Lien externe[modifier | modifier le code]