(24) Thémis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thémis (homonymie).
(24) Thémis
(24) Themis
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453600.5)
Basé sur ? observations couvrant ?, U = ?
Demi-grand axe (a) 468,226×106 km
(3,130 ua)
Aphélie (Q) 530,250×106 km
(3,545 ua)
Périhélie (q) 406,202×106 km
(2,715 ua)
Excentricité (e) 0,132
Période de révolution (Prév) 2 022,486 j
(5,537 a)
Vitesse orbitale moyenne 16,76 km/s
Inclinaison (i) 0,760°
Nœud ascendant (Ω) 35,992°
Argument du périhélie (ω) 107,989°
Anomalie moyenne (M0) 185,968°
Catégorie ceinture d'astéroïdes
(Thémis)
Caractéristiques physiques
Dimensions 198,0 km
Masse (m) 1,13±0,43×1019
ou 2,3×1019 kg[1],[2]
Masse volumique (ρ) 2 780±1 350 kg/m3
Période de rotation (Prot) 0,3489 j
(8,374 h)
Classification spectrale C
Magnitude absolue (M) 7,08
Albédo (A) 0,067
Température (T) ~159 K
Découverte
Découvreur Annibale de Gasparis
Date
Désignation 1947 BA, 1955 OH

(24) Thémis (désignation internationale (24) Themis) est un gros astéroïde de la ceinture principale été découvert par Annibale de Gasparis le . C'est le plus grand astéroïde de la famille de Thémis.

Le 7 octobre 2009, l'Infrared Telescope Facility de la NASA a confirmé la présence de glace d'eau sur l'ensemble de sa surface. Comme cette glace subit en permanence une légère sublimation, on suppose qu'elle se renouvelle depuis un réservoir souterrain. Des composés organiques ont également été détectés à sa surface, notamment des hydrocarbures aromatiques polycycliques, méthyles et méthylènes[3],[4],[5].

Une explication alternative de la présence de cette glace est similaire à un des scénarios de la formation d'eau sur la surface lunaire. Le bombardement de protons du vent solaire sur les oxydes minéraux de la surface formerait des hydroxyles qui se réarrangeraient en libérant des molécules d'eau[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) James Baer et Steven R. Chesley, « Astrometric masses of 21 asteroids, and an integrated asteroid ephemeris », Celestial Mech Dyn Astr, Springer Science+Business Media, vol. 100,‎ , p. 27-42 (DOI 10.1007/s10569-007-9103-8, lire en ligne [PDF])
  2. (en) G. Michalak, « Determination of asteroid masses », Astronomy & Astrophysics, Springer Science+Business Media, vol. 374,‎ , p. 703-711 (DOI 10.1051/0004-6361:20010731)
  3. (en) Ron Cowen, « Ice confirmed on an asteroid : Frozen water leaves its signature over the entire surface of the asteroid 24 Themis », Science News, vol. 176, no 10,‎ , p. 9 (lire en ligne)
  4. Andrew S. Rivkin et Joshua P. Emery, « Detection of ice and organics on an asteroidal surface », Nature, vol. 464, no 7293,‎ , p. 1322-1323 (ISSN 0028-0836, DOI 10.1038/nature09028, lire en ligne)
    accès payant
  5. a et b Nancy Atkinson, « More Water Out There, Ice Found on an Asteroid », sur spacefellowship.com,‎ (consulté le 3 mai 2010)