(200) Dynamène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(200) Dynamène
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453600.5)
Établi sur ?observ. couvrant ? (U = ?)
Demi-grand axe (a) 409,411 × 106 km
(2,737 ua)
Périhélie (q) 354,706 × 106 km
(2,371 ua)
Aphélie (Q) 464,116 × 106 km
(3,102 ua)
Excentricité (e) 0,134
Période de révolution (Prév) 1 653,641 j
(4,527 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 17,92 km/s
Inclinaison (i) 6,902°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 324,703°
Argument du périhélie (ω) 86,065°
Anomalie moyenne (M0) 218,828°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 128,4 km[1]
Masse (m) 2,21 × 1018 kg
Masse volumique (ρ) ~2 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,035 9 m/s2
Vitesse de libération (vlib) 0,067 9 km/s
Période de rotation (Prot) 0,791 7 j
(19,000 h)
Classification spectrale C
Magnitude absolue (H) 8,26
Albédo (A) 0,053[2]
Température (T) ~170 K

Découverte
Date
Découvert par Christian Peters
Nommé d'après Dynamène
Désignation A904 CA, 1955 HZ,
1961 TO1, 1974 HE1

(200) Dynamène est un astéroïde de la ceinture principale découvert par Christian Peters le . Elle doit son nom à la Néréide Dynamène.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'astéroïde fût nommé d'après la Néréide Dynamène. Ce nom, un participe, signifie « celle qui peut, celle qui est capable ». Dynamène, avec sa sœur Phéruse, était associée à la grandeur et la puissance des grandes houles océaniques.

Composition[modifier | modifier le code]

Sur la base de son spectre lumineux, (200) Dynamène se classe comme un astéroïde de type C, indiquant qu'il a probablement une composition primitive similaire aux météorites chondrites carbonées. Le spectre de l'astéroïde montre des signes d'altération aqueuse[3].

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « IRAS », sur web.archive.org. (consulté le )
  2. (en) « the Infrared Astronomical Satellite », sur dorothy.as. (consulté le )
  3. Fornasier, S : Spectroscopic comparison of aqueous altered asteroids with CM2 carbonaceous chondrite meteorites, février 1999, Astronomy and Astrophysics Supplement, vol 135, page 65-73 [1], [2]