(17182) 1999 VU

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

(17182) 1999 VU
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2458200,5)[1]
Établi sur 919 observations couvrant 14991 jours, U = 0
Demi-grand axe (a) 207,501×106 km[1]
(1,38706 ua)
Périhélie (q) 92,685×106 km[1]
(0,61956 ua)
Aphélie (Q) 322,317×106 km[1]
(2,15456 ua)
Excentricité (e) 0,55[1]
Période de révolution (Prév) 597 j
(1,63 a)
Inclinaison (i) 9,27°[1]
Longitude du nœud ascendant (Ω) 333,53°[1]
Argument du périhélie (ω) 203,1°[1]
Anomalie moyenne (M0) 17,8°[1]
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale[1],[2]
Caractéristiques physiques
Dimensions 2,885 km
Magnitude absolue (H) 17,0[1],[2]
Albédo (A) 0,028

Découverte
Date le [1],[2]
Découvert par le projet Lincoln Near-Earth Asteroid Research (LINEAR)[1],[2]
Lieu Socorro, Nouveau-Mexique (États-Unis)[2]
Désignation (17182) 1999 VU[1],[2]

(17182) 1999 VU est un astéroïde Apollon de 2,885 km de diamètre découvert en 1999.

Description[modifier | modifier le code]

(17182) 1999 VU a été découvert le à l'observatoire Magdalena Ridge, situé dans le comté de Socorro, au Nouveau-Mexique (États-Unis), par le projet Lincoln Near-Earth Asteroid Research (LINEAR).

Caractéristiques orbitales[modifier | modifier le code]

L'orbite de cet astéroïde est caractérisée par un demi-grand axe de 1,39 UA, un périhélie de 0,62 UA, une excentricité de 0,55 et une inclinaison de 9,27° par rapport à l'écliptique[1]. Du fait de ces caractéristiques, à savoir un demi-grand axe supérieur à 1 UA et un périhélie inférieur à 1,017 UA, il est classé comme astéroïde Apollon[1].

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

(17182) 1999 VU a une magnitude absolue (H) de 17,0 et un albédo estimé à 0,028, ce qui permet de calculer un diamètre de 2,885 km. Ces résultats ont été obtenus grâce aux observations du Wide-Field Infrared Survey Explorer (WISE), un télescope spatial américain mis en orbite en 2009 et observant l'ensemble du ciel dans l'infrarouge, et publiés en 2011 dans un article présentant les résultats concernant 1 739 astéroïdes troyens de Jupiter et 349 candidats[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p (en) « (17182) 1999 VU » [html], sur le site du Jet Propulsion Laboratory (consulté le 6 août 2018)
  2. a b c d e et f (en) « (17182) 1999 VU » [html], sur le site du Centre des planètes mineures (consulté le 6 août 2018)
  3. (en) Mainzer, A.; Grav, T.; Bauer, J.; Masiero, J.; McMillan, R. S.; Cutri, R. M.; Walker, R.; Wright, E.; Eisenhardt, P.; Tholen, D. J.; Spahr, T.; Jedicke, R.; Denneau, L.; DeBaun, E.; Elsbury, D.; Gautier, T.; Gomillion, S.; Hand, E.; Mo, W.; Watkins, J.; Wilkins, A.; Bryngelson, G. L.; Del Pino Molina, A.; Desai, S.; Gómez Camus, M.; Hidalgo, S. L.; Konstantopoulos, I.; Larsen, J. A.; Maleszewski, C.; Malkan, M. A.; Mauduit, J.-C.; Mullan, B. L.; Olszewski, E. W.; Pforr, J.; Saro, A.; Scotti, J. V.; Wasserman, L. H., « NEOWISE Observations of Near-Earth Objects: Preliminary Results », The Astrophysical Journal, vol. 743, no 2,‎ (DOI 10.1088/0004-637X/743/2/156)