(1685) Toro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toro.
(1685) Toro
Description de cette image, également commentée ci-après

Orbite de (1685) Toro

Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453705,5)
Établi sur 2 308 observations couvrant 24833 jours, U = 0
Demi-grand axe (a) 0,2045×109 km
(1,367 ua)
Périhélie (q) 0,1153×109 km
(0,771 ua)
Aphélie (Q) 0,2937×109 km
(1,963 ua)
Excentricité (e) 0,436
Période de révolution (Prév) 583,957 j
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 24,217 km/s
Inclinaison (i) 9,380°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 274,355°
Argument du périhélie (ω) 127,037°
Anomalie moyenne (M0) 266,113°
Catégorie Apollo,
Aréocroiseur
Caractéristiques physiques
Dimensions 3 km
Masse (m) ? kg
Période de rotation (Prot) 0 424 j
(10,2 h)
Classification spectrale S
Magnitude absolue (M) 14,0-14,4
Albédo (A) 0,31
Découverte
Découvert par Carl A. Wirtanen
Date
Désignation 1948 OA

(1685) Toro, désigné provisoirement 1948 OA, est un astéroïde aux caractéristiques excentriques d'environ 4 kilomètres de diamètre et classé comme objet géocroiseur. Il est également qualifié d'astéroïde Apollon, un sous-groupe parmi les astéroïdes qui croisent l'orbite de la Terre. Il a été découvert par l'astronome américain Carl Alvar Wirtanen à l'observatoire Lick au mont Hamilton, en Californie, le .

L'astéroïde complète son orbite autour du Soleil une fois tous les 1,60 ans (584 jours) à une distance de 0,8-2,0 UA. Son orbite montre une très forte excentricité de 0,44 et est incliné de 9 degrés par rapport au plan de l'écliptique. L'astéroïde rocheux de type S a été analysé comme composé de chondrites L avec un albédo géométrique élevé dans l’éventail de valeurs allant de 0,24 à 0,34. Il a une période de rotation mesurée précisément de 10,2 heures.

Son orbite montre également une résonance 5:8 avec la Terre et une résonance proche de 5:13 avec Vénus. C'est également le troisième astéroïde Apollon à avoir été découvert. Sa résonance actuelle avec la Terre ne durera que quelques milliers d'années. Les calculs montrent que Toro quittera cette résonance en 2960 et qu'il entrera dans la zone de résonance précise de 5:13 avec Vénus en 3470. La distance de l'astéroïde à l'orbite terrestre va aller en grandissant et celle à l'orbite de Vénus deviendra moindre. Une étude de la stabilité orbitale sur le long terme de Toro montre qu'en raison des approches de l'astéroïde avec la planète Mars, les résonances alternatives seront possiblement remises en question d'ici 3 millions d'années.

En se basant sur ses trajectoires orbitales, il a été établi que Toro est le meilleur candidat pour être la source de la météorite de Sylacauga, la première météorite à avoir été caractérisée et qui frappa un être humain, Mme Ann Hodges de Sylacauga, en Alabama le . La distance minimale d'intersection entre Toro et l'orbite de la Terre est de 0,0509 UA (soit 7,610,000 km ; 4.730.000 mi ), ce qui est juste au-dessus de la valeur de 0,05 UA, distance maximale pour qu'un corps ne soit répertorié comme un objet potentiellement dangereux. Avec une incertitude orbitale de 0, son orbite et ses approches futures les plus extrêmes sont bien déterminées.

Cette planète mineure a été nommée d'après le nom de jeune fille de Betulia Herrick, épouse de l'astronome américain Samuel Herrick (en). Herrick avait étudié l'orbite de l'astéroïde, et a proposé le nom de l'astéroïde en même temps qu'un autre : (1580) Betulia.

Liens externes[modifier | modifier le code]