(153) Hilda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(153) Hilda
Photographie de (153) Hilda
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2453600.5)
Établi sur 1 620 observ. couvrant 43229 jours (U = 0)
Demi-grand axe (a) 594,830 × 106 km
(3,976 ua)
Périhélie (q) 511,010 × 106 km
(3,416 ua)
Aphélie (Q) 678,650 × 106 km
(4,536 ua)
Excentricité (e) 0,141
Période de révolution (Prév) 2 895,953 j
(7,929 a)
Vitesse orbitale moyenne (vorb) 14,86 km/s
Inclinaison (i) 7,835°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 228,863°
Argument du périhélie (ω) 42,309°
Anomalie moyenne (M0) 270,708°
Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
Caractéristiques physiques
Dimensions 170,6 km[1]
Masse (m) 5,20 × 1018 kg
Masse volumique (ρ) ~2 000 kg/m3
Gravité équatoriale à la surface (g) 0,047 7 m/s2
Vitesse de libération (vlib) 0,090 2 km/s
Période de rotation (Prot) 0,212 9 j
(5,110 h)
Classification spectrale P
Magnitude absolue (H) 7,48
Albédo (A) 0,062[1]
Température (T) ~141 K

Découverte
Date
Découvert par Johann Palisa
Nommé d'après Hilda, une fille de Theodor von Oppolzer
Désignation 1935 G

(153) Hilda est un grand astéroïde de la ceinture principale extérieure, d'un diamètre de 170 km. Il se compose de chondrites carbonées primitives qui donnent à sa surface un aspect très sombre. Il a été découvert par Johann Palisa le à l'observatoire naval autrichien à Pula. Son nom fut choisi par l'astronome Theodor von Oppolzer en l'honneur d'une de ses filles[2].

Groupe et famille de Hilda[modifier | modifier le code]

(153) Hilda donne son nom au groupe de Hilda (ou astéroïdes Hilda ou parfois Hildas). Ce groupe rassemble des astéroïdes gravitant en résonance orbitale 2:3 avec Jupiter[3] : Jupiter effectue deux révolutions solaires quand chacun des astéroïdes du groupe de Hilda en complète 3. Ce groupe contient plus de 1 100 autres objets connus pour être en résonance 2:3 avec Jupiter[3].

Schéma de l'orbite de (153) Hilda (vert) relativement à celle de Jupiter (rouge). Les cercles rouges non pleins sont les points de Lagrange de Jupiter approchés par Hilda.

(153) Hilda donne également son nom à la famille de Hilda, l'une des familles collisionnelles située au sein du groupe de Hilda.

Observations[modifier | modifier le code]

Hilda fut observé lors d'une occultation stellaire le , depuis le Japon. Il possède une courbe de lumière de basse amplitude indiquant un corps de nature sphérique ou d'albédo invariable.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « IRAS » (version du 24 février 2005 sur l'Internet Archive)
  2. Lutz D. Schmadel, Dictionary of Minor Planet Names, p.29.
  3. a et b (en) M. Brož et Vokrouhlický, D., « Asteroid families in the first-order resonances with Jupiter », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 390, no 2,‎ , p. 715–732 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.13764.x, Bibcode 2008MNRAS.tmp.1068B)

Liens externes[modifier | modifier le code]