(1270) Datura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
(1270) Datura
Description de cette image, également commentée ci-après
Modèle tridimensionnel de (1270) Datura basé sur sa courbe de lumière.
Caractéristiques orbitales
Époque
(JJ 2457000,5)[1]

Établi sur ?observations couvrant ?, U = ?
Demi-grand axe (a) 0,3343×109 km
(2,23438 ua)
Périhélie (q) 0,2648×109 km
(1,7699 ua)
Aphélie (Q) 0,4038×109 km
(2,6989 ua)
Excentricité (e) 0,207884
Période de révolution (Prév) 1 219,93 j
(3,34 a)
Inclinaison (i) 5,99°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 97,882°
Argument du périhélie (ω) 258,836°
Anomalie moyenne (M0) 199,361°
Catégorie ceinture principale [2]
Caractéristiques physiques
Période de rotation (Prot) ? j
(3,4 ± 0,3 h [3])
Classification spectrale S [4]
Magnitude absolue (H) 12,5 [5]

Découverte
Date 17 décembre 1930
Découvert par George Van Biesbroeck[6]
Nommé d'après Datura stramonium
Désignation 1930 YE

(1270) Datura est un astéroïde de la ceinture principale de type S découvert le 17 décembre 1930 par George Van Biesbroeck à l'observatoire Yerkes[6]. On pense que cet astéroïde provient de la destruction à la suite d'une collision d'un corps parent plus important il y a environ 450000 ans[7]. Il est nommé d'après la plante du genre Datura[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « (1270) Datura », AstDyS, Université de Pise (consulté le 11 décembre 2008)
  2. (en) Caractéristiques et simulation d'orbite de 1270 sur la page Small-Body Database du JPL. [java]
  3. (en) Székely et al., L Kiss, G Szabo, K Sarneczky, B Csak, M Varadi et S Meszaros, « CCD photometry of 23 minor planets », Planetary and Space Science, vol. 53, no 9,‎ , p. 925–936 (DOI 10.1016/j.pss.2005.04.006, Bibcode 2005P&SS...53..925S, arXiv astro-ph/0504462, lire en ligne [abstract])
  4. (en) Naruhisa Takato, « Rotation-Resolved Spectroscopy of a Very Young Asteroid, (1270) Datura », The Astrophysical Journal Letters, vol. 685, no 2,‎ , p. L161–L163 (DOI 10.1086/592569, Bibcode 2008ApJ...685L.161T, arXiv 0808.2248)
  5. Tholen, « Asteroid Absolute Magnitudes »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), EAR-A-5-DDR-ASTERMAG-V11.0., Planetary Data System, (consulté le 28 décembre 2008)
  6. a et b « Discovery Circumstances: Numbered Minor Planets (1)-(5000) », IAU: Minor Planet Center (consulté le 7 décembre 2008)
  7. (en) Nesvorný et al., D Vokrouhlický et WF Bottke, « The Breakup of a Main-Belt Asteroid 450 Thousand Years Ago », Science, vol. 312, no 5779,‎ , p. 1490 (PMID 16763141, DOI 10.1126/science.1126175, Bibcode 2006Sci...312.1490N, lire en ligne)
  8. (en) Lutz Schmadel, Dictionary of minor planet names, Germany, Springer, , 5e éd. (ISBN 3-540-00238-3, lire en ligne), p. 105

Articles connexes[modifier | modifier le code]