Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Le hiragana き. Le katakana キ.
Hiragana
k s t n h m y r w
a
i ()
u
e ()
o
Katakana
k s t n h m y r w
a
i ()
u
e ()
o

en hiragana ou en katakana sont deux kanas, caractères japonais qui représentent la même more. Ils sont prononcés /ki/ et occupent la 7e place de leur syllabaire respectif, entre et .

Origine[modifier | modifier le code]

Le hiragana き et le katakana キ proviennent, via les man'yōgana, du kanji .

Diacritiques[modifier | modifier le code]

き et キ peuvent être diacrités pour former ぎ et ギ et représenter le son /gi/.

Romanisation[modifier | modifier le code]

Selon les systèmes de romanisation Hepburn, Kunrei et Nihon, き et キ se romanisent en « ki » et ぎ et ギ en « gi ».

Tracé[modifier | modifier le code]

Ordre des traits pour き.

Le hiragana き s'écrit en trois traits.

  1. Trait horizontal, de gauche à droite.
  2. Trait horizontal, de gauche à droite, sous le premier et généralement un peu plus long.
  3. Trait débutant par une diagonale de haut en bas qui coupe les deux premiers, puis forme une boucle orientée vers la gauche.
Ordre des traits pour キ.

Le katakana キ s'écrit en trois traits.

  1. Trait horizontal, de gauche à droite.
  2. Trait horizontal, de gauche à droite, sous le premier et généralement un peu plus long.
  3. Trait diagonal de haut en bas coupant les deux premiers.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

  • Unicode :
    • き : U+304D
    • キ : U+30AD
    • ぎ : U+304E
    • ギ : U+30AE

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]