Živojin Pavlović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pavlović.
image illustrant un écrivain image illustrant serbe image illustrant un réalisateur
image illustrant serbe image illustrant un peintre
Cet article est une ébauche concernant un écrivain serbe, un réalisateur serbe et un peintre.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Živojin Pavlović
Naissance
Šabac
Décès (à 65 ans)
Belgrade
Profession Réalisateur, écrivain, peintre
Films notables Le Réveil des rats
Quand je serai mort et livide
L'embuscade
Blé rouge

Živojin Žika Pavlović (en serbe cyrillique : Живојин Жика Павловић), né le à Šabac et mort le à Belgrade, était un réalisateur, un écrivain et un peintre serbe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de 19 ans, Živojin Pavlović écrivait sur l'art cinématographique pour des journaux de Belgrade. Il suivit des cours de peinture à l'Académie des arts appliqués de l'Université de Belgrade et dirigea son premier film professionnel, intitulé Žive vode (L'eau vive), en 1961 ; ce film rencontra un succès immédiat et reçut un prix spécial du jury au Festival de Pula. Dans les années 1960, il fut un des chefs de file de la Vague noire, un mouvement qui préférait montrer les aspects les plus noirs de la vie en Yougoslavie, plutôt que de mettre en exergue les aspects les plus chatoyants du régime communiste.

Au cours de sa carrière, Pavlović a reçu de très nombreuses récompenses, notamment et par deux fois le prix NIN du meilleur roman, une fois en 1985 pour Zid smrti (Le Mur de la mort) et encore une fois en 1992 pour Lapot. En tant qu'homme de cinéma, il a été honoré d'un Ours d'argent du meilleur réalisateur au Festival international du film de Berlin de 1967 pour son film Le Réveil des rats (Buđenje pacova), ainsi que de plusieurs Arenas d'or au Festival du film de Pula.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Nouvelles
  • Krivudava reka, 1963-1994.
  • Dve večeri u jesen, 1967.
  • Cigansko groblje, 1972.
  • Ubijao sam bikove, 1985-1988.
  • Kriške vremena, 1993.
  • Blato, 1999.
  • Dnevnik nepoznatog, 1965.
  • Vetar u suvoj travi, 1976.
  • Krugovi, 1993.
  • Belina sutra, 1984.
  • Flogiston, 1989.
  • Azbuka, 1990.
Romans
  • Lutke ; Lutke na bunjištu, 1965-1991.
  • Kain i Avelj, 1969-1986.
  • Zadah tela, 1982, 1985, 1987, 1988, 1990.
  • Oni više ne postoje, 1985-1987.
  • Zid smrti, 1985, 1986, 1987.
  • Lov na tigrove , 1988.
  • Raslo mi je badem drvo, 1988.
  • Vašar na Svetog Aranđela, 1990.
  • Trag divljači, 1991.
  • Lapot, 1992.
  • Biljna krv, 1995.
    • Simetrija (1996)
    • Dolap (1997)
Essais
  • Film u školskim klupama, 1964.
  • Đavolji film, 1969, 1996.
  • O odvratnom, 1972, 1982.
  • Balkanski džez, 1989.
  • Davne godine, 1997.
Journaux
  • Ispljuvak pun krvi, 1984 (censuré), 1990 (republié).
  • Otkucaji, 1998.
  • Dnevnici I-VI, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]