Željko Perušić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perušić (homonymie).

Željko Perušić
image illustrative de l’article Željko Perušić
Biographie
Nationalité Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslave
Drapeau : Croatie Croate
Naissance
Lieu Duga Resa (Royaume de Yougoslavie Drapeau : Yougoslavie (1918–1943))
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Lieu Saint-Gall (Suisse)
Taille 1,65 m (5 5)
Période pro. 19581973
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1958-1965 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Dinamo Zagreb 151 0(9)
1965-1970 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Munich 1860 163 0(1)
1970-1973 Drapeau : Suisse FC Saint-Gall 078 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1959-1964 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 027 0(0)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1970-1974 Drapeau : Suisse FC Saint-Gall
1974-1975 Drapeau : Liechtenstein FC Vaduz
1977-1979 Drapeau : Suisse SC Brühl
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Željko Perušić, né le près de Duga Resa (en Croatie, alors en royaume de Yougoslavie) et mort le à Saint-Gall (Suisse)[2], est un footballeur croate, international yougoslave.

Biographie[modifier | modifier le code]

Milieu de terrain de petite taille, combattif et très endurant, Željko Perušić est repéré dans le club de Duga Resa. Il réalise la première partie de sa carrière au Dinamo Zagreb, dont il porte les couleurs de 1958 à 1965. Il y remporte la Coupe de Yougoslavie en 1960 et 1963. Il dispute également la finale de la Coupe des villes de foires en 1963, perdue face au Valence CF. Il dispute 294 matchs pour le Dinamo[3]. En 1960, il est élu sportif croate de l'année par le magazine Sportske novosti.

Il est sélectionné avec l'équipe de Yougoslavie à partir de 1959. Il dispute les deux matchs de l'Euro 1960, dont la finale est perdue face à l'URSS en prolongation. Aux côtés de son coéquipier du Dinamo Željko Matuš, il enchaine sur les Jeux olympiques de Rome dont il joue les cinq matchs comme titulaire et dont il rapporte la médaille d'or olympique. Non sélectionné pour la Coupe du monde de football de 1962, il est appelé la dernière fois en 1964 après 27 capes.

En 1964, à 28 ans, il quitte la Yougoslavie pour l'Allemagne sans l'accord de son club, ce qui lui vaut de connaitre une saison blanche. L'année suivante, il signe finalement au TSV 1860 Munich, où il est un homme de base de la conquête du championnat pour sa première saison en 1966 et où il dispute finalement 138 matchs de Bundesliga en cinq saisons[4].

En 1970, il signe au FC Saint-Gall, en Suisse, comme entraineur-joueur. Il fait remonter pour sa première année le club en première division. En 1973, il arrête de jouer et se concentre sur le métier d'entraineur. En 1974, il signe au FC Vaduz, un club du Liechtenstein inscrit en championnat suisse, où il reste un an. Puis termine sa carrière sur deux saisons au SC Brühl Saint-Gall[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Željko Perušić sur eu-football.info
  2. (hr) « Preminuo zlatni nogometni olimpijac Željko Perušić », sur vecernji.hr, 29 septembre 2017
  3. (sr) Željko Perušić, reprezentacija.rs
  4. Željko Perušić, national-football-teams.com
  5. (en) Switzerland - Trainers of First and Second Division Clubs, RSSSF

Liens externes[modifier | modifier le code]