Žďár nad Sázavou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Žďár.
Žďár nad Sázavou
Blason de Žďár nad Sázavou
Héraldique
Drapeau de Žďár nad Sázavou
Drapeau
Žďár nad Sázavou
L'église de pélerinage Saint-Jean-Népomucène à Zelená Hora.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of Vysocina Region.svg Vysočina
District Žďár nad Sázavou
Région historique Moravie / Bohême
Maire
Mandat
Zdeněk Navrátil
2014-2018
Code postal 591 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 20 994 hab. (2018)
Densité 560 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 33′ 46″ nord, 15° 56′ 23″ est
Altitude 580 m
Superficie 3 750 ha = 37,5 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Site municipal (en)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Žďár nad Sázavou

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Žďár nad Sázavou

Žďár nad Sázavou (en allemand : Saar) est une ville de la région de Vysočina, en République tchèque, et le chef-lieu du district de Žďár nad Sázavou. Sa population s'élevait à 20 994 habitants en 2018[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Žďár nad Sázavou est arrosée par la rivière Sázava, un affluent de la Vltava, et se trouve à 27 km à l'est de Havlíčkův Brod, à 32 km au sud-ouest de Jihlava et à 122 km à l'est-sud-est de Prague[2].

La commune est limitée par Polnička et Světnov au nord, par Počítky, Vysoké, Lhotka et Nové Město na Moravě à l'est, par Jámy, Vatín, Březí nad Oslavou et Nové Veselí au sud, et par Budeč, Hamry nad Sázavou, Sázava et Račín à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville s'est développé après la Seconde Guerre mondiale avec la mise en service de l'importante usine sidérurgique ŽĎAS. En moins de vingt ans, Žďár quintuple sa population et passe de 3 000 en 1950 à 15 000 habitants au moment du Printemps de Prague. Après la Révolution de velours, l'industrie lourde perd en importance, mais la société ŽĎAS est privatisée et poursuit son activité.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[4] :

Évolution démographique
1869 1880 1890 1900 1910 1921
4 338 4 026 3 842 4 124 4 666 4 655
1930 1950 1961 1970 1980 1991
4 674 4 936 10 305 15 686 20 864 23 191
2001 2014 2015 2016 2017 2018
24 289 21 669 21 467 21 335 21 160 20 994

Jan Santini Aichel[modifier | modifier le code]

À la suite de l'incendie de l'abbaye cistercienne de la ville, l'abbé Venceslas Vejmluva invite à Žďár l'architecte pragois d'origine italienne, Jan Blažej Santini-Aichel. Ce dernier mène alors à bien, outre le monastère proprement-dit, nombre de réalisations dont la ville lui est toujours redevable : la reconstruction de l'église conventuelle Notre-Dame-de-l'Assomption et Saint Nicolas, la prélature du monastère, la chapelle du cimetière de la Sainte-Trinité, le cimetière d'en bas édifié lors d'une épidémie de peste et les communs de l'abbaye

Mais c'est surtout pour la réalisation de l’église Saint-Jean-Népomucène de Zelená hora que Jan Santini Aichel passe à la postérité.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2018.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 606-607 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).