Šemík

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La tombe de Šemik à Neumětelích

Šemík est, dans la mythologie slave de Tchéquie, un cheval blanc légendaire doué de parole et d'une grande intelligence, monture du héros Horymir. Il sauva son maître d'une mort certaine mais l'effort le fit mourir d'épuisement. Une tombe fut érigée en l'honneur de ce cheval et la légende veut que l'âme de Semík dorme dans le rocher de Vysehrad en attendant le moment où la Bohême aura de nouveau besoin de lui

La légende d'Horymir et Šemík[modifier | modifier le code]

Horymír était un gentilhomme hobereau qui vivait dans le village de Neumetely, pendant le règne du prince Kresomysl. Horymír et d'autres hobereaux mirent le prince en garde contre son obsession des richesses car une famine menaçait si le prince continuait à faire travailler son peuple dans les mines. Kresomysl ne les écouta pas.

Les mineurs attaquèrent le domaine de Horymír à Neumetely, puis le prince envoya discrètement ses servants incendier le village des mineurs. Ils portèrent plainte auprès du prince Kresomysl, qui accusa Horymír devant le tribunal du château de Vyšehrad. Horymír arriva au jugement monté sur son cheval blanc, Šemík. C'était un cheval extraordinaire et doté d'une prodigieuse intelligence.

Kresomysl déclara Horymír coupable et le condamna à la décapitation par sa propre épée. Horymír demanda pour dernière volonté de faire le tour de la cour du château de Vyšehrad sur le dos de son cheval. Le prince accepta, Horymír monta sur son cheval blanc et se pencha sur son oreille pour lui chuchoter quelques mots. Šemík fit le tour de la cour au trot, puis accéléra et sauta par-dessus les remparts qui surplombaient la Vlatka et de dangereux rochers.

Lorsque le prince regarda, Šemík et son cavalier Horymír galopaient sur l'autre rive de la Vltava en direction de Neumetely. Kresomysl gracia Horymír.

Le saut avait épuisé toutes les forces de Semík qui tomba mort d'épuisement. Pendant son agonie, il demanda à Horymír de lui construire une tombe, ce qu'Horymír fit. La tombe de Semík a depuis longtemps disparu, mais on dit que l'âme de Šemík dort dans le rocher de Vyšehrad pour se matérialiser lorsque le moment viendra où la Bohême aura de nouveau besoin de lui[1]. Le rocher de Vyšehrad, situé à Prague, est désormais un lieu touristique[2].

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Ce cheval est l'emblème de l'hôtel U Šemíka à Prague[3]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Petit Futé, Prague, page 256.[(fr) lire en ligne (page consultée le 8 février 2009)]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de radio Prague, site web consulté le 8/02/2009
  2. Le Petit Futé, Prague, page 256.[(fr) lire en ligne (page consultée le 8 février 2009)]
  3. U Šemíka

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]