Świnoujście

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Świnoujście
Blason de Świnoujście
Héraldique
Drapeau de Świnoujście
Drapeau
Vue du port de plaisance
Vue du port de plaisance
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Poméranie occidentale
Maire Janusz Żmurkiewicz
Code postal 72-600 à 72-611
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 91
Immatriculation ZSW
Démographie
Population 41 479 hab. (2013)
Densité 211 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 55′ 00″ N 14° 15′ 00″ E / 53.916667, 14.25 ()53° 55′ 00″ Nord 14° 15′ 00″ Est / 53.916667, 14.25 ()  
Superficie 19 700 ha = 197 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Świnoujście

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Świnoujście

Świnoujście [ɕfinɔˈujɕt͡ɕɛ] (en allemand : Swinemünde) est une ville de la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Sa population s'élevait à 41 479 habitants en 2013. Elle est située dans les îles d’Usedom, de Wollin et de Karsibór et qui forme à elle seule une ville-cercle. Elle est l'avant-port de Szczecin.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte détaillée de la région de Świnoujście

La ville se trouve sur la partie orientale de l’île d’Usedom d’environ 3 km de large qui est revenue à la Pologne après la Seconde Guerre mondiale. Le centre de la ville est limité à l’est par la Swine, bras de mer qui sépare les îles d’Usedom et de Wollin. Sur cette dernière se trouvent les quartiers de la rive orientale (Osternothafen et Ostswine). Vers l'ouest, à environ 3 km du centre-ville, se trouve la frontière allemande avec la localité voisine d’Ahlbeck, dans laquelle il n'existe qu'un seul passage frontière pour piétons. Du côté polonais on dispose d’une route à grande circulation et d’une ligne ferroviaire vers Szczecin, distant d’environ 100 km. Du quartier de Warszów sur l’île de Wollin partent des liaisons maritimes vers Ystad et Malmö (en Suède), ainsi que vers Copenhague (au Danemark).

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'emplacement de ce qui deviendrait plus tard Świnoujście se trouvait déjà à la fin du XIIe siècle une forteresse, et en 1230 le duc de Poméranie Barnim 1er fit aménager une liaison fluviale sur la Swine. En 1297 le port de Swinemünde (Świnoujście aujourd'hui) est mentionné pour la première fois en relation avec la création d'un poste ducal de douane et de pilotage.

À la fin de la guerre de Trente Ans, en 1648, les Traités de Westphalie partagèrent la Poméranie entre la Prusse et la Suède après que le commandant en chef suédois, Banier, en eut occupé en 1636 une grande partie, ainsi que le Brandebourg et même la Saxe. L'île d'Usedom, de population allemande, avec Swinemünde et la Poméranie occidentale revint à la Suède, mais la Poméranie - terre allemande - demeurait en droit dans le Saint-Empire romain germanique, le roi de Suède, n'y étant que « duc de Poméranie ». La Suède laissa s'ensabler la Swine pour des motifs stratégiques : elle voulait que se fît par le Peene le trafic maritime en provenance de Stettin et vers cette ville.

Par la paix de Stockholm qui mit fin à la guerre Nordique, en 1720, la Suède céda Stettin et Usedom-Wollin à la Prusse contre le paiement de deux millions de Taler. La Suède conservait Rügen, Stralsund et Wismar. La Prusse qui avait besoin d'un accès à la mer Baltique se décida pour l'embouchure de la Swine. À partir de 1729, le Swine devint à nouveau navigable, et à proximité du petit village de Westswine on commença en 1740 la construction d'un port qui fut ouvert officiellement en 1746 en tant que port de mer de la Prusse. Les quelques paysans qui habitaient là avaient vécu de la pêche, de l'agriculture et de petit commerce par le bac sur la Swine. Il y avait, certes, une petite église de village en bois, relevant de la paroisse de Karsibór.

Avec la construction et l'activité du nouveau port, la ville de Swinemünde qui était née accéda en 165? au statut de ville immédiate. Pour attirer de nouveaux colons, on mit gratuitement à leur disposition jusqu'en 1840 des chantiers de construction. Le port constituait le centre des activités. On pouvait chercher plus facilement les marchandises des bateaux qui se trouvaient dans la rade ou dans le port pour les expédier entre autres à Stettin. Quand ils revenaient de Stettin, ils prenaient de nouveau les marchandises. La navigation, le transport de marchandises, le commerce, l'artisanat et l'industrie connurent un premier âge d'or. La guerre d'indépendance américaine dans les années 1773-1784 et la guerre franco-britannique de 1801-1805 permirent au port de se développer et de s'agrandir.

Swinemünde et ses environs à la fin du XIXe siècle

À Swinemünde vivaient déjà alors jusqu'à deux mille personnes, toutes allemandes. En 1823, les môles (de 1500 et 1100 mètres, une prouesse technique) étaient terminés, en 1859 le phare et en 1880 le chemin de fer impérial. À partir de 1857, il y avait les liaisons de bateau à vapeur vers la Prusse-Orientale, Bornholm et Copenhague. Les plus grands bateaux passaient par Stettin après l'achèvement du chemin de fer impérial, ce qui n'était pas bon pour la ville. C'est pourquoi la fondation de la station balnéaire de Swinemünde fut bénéfique aux habitants. En juillet 1824, la première saison balnéaire officielle y fut ouverte. Une nouvelle activité était née pour le développement de la ville avec des conséquences à longue échéance. Au début, la moitié des baigneurs venait de Berlin, et de plus en plus grâce au chemin de fer.

En 1852, Swinemünde devint ville de garnison et le futur empereur allemand, à l'époque Guillaume Ier en fut l'hôte plusieurs fois. Alors qu'en 1826 on ne comptait que 626 baigneurs, ils étaient déjà 40 247 en 1913 et 43 040 en 1928. Swinemünde devint la plus grande station balnéaire allemande et acquit une réputation mondiale ! En conséquence le nombre d'habitants augmentait : de 4 719 en 1850, il triplait jusqu'à 13 916 en 1910, ce nombre (chiffre) et en 1931, on dénombrait 19 798 habitants.

Vue de la plage

Le 12 mars 1945, peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville fut visée par une attaque aérienne de la 8e US-Flotte et détruite en grande partie. Plus de 20 000 personnes périrent. La plupart ont été ensevelies tout près, à Golm, dans des fosses communes. Le 5 mai 1945, la ville fut occupée par l'armée soviétique. En automne de la même année, une administration polonaise fut mise en place. La ville, nommée jusqu'alors Swinemünde, reçut le nom de Świnoujście. À cette époque 30 000 Allemands vivaient à Świnoujście et sur Wollin. Au début 1950, ils n'étaient plus que 500 à 600. Ils travaillaient pour la plupart sur la base navale soviétique comme spécialistes, certains dans la ville, d'autres dans l'administration du port. Cependant, la population polonaise immigrée ne leur faisait pas la vie facile. À partir de 1950, seuls les Allemands qui pouvaient prouver une origine polonaise eurent le droit de rester dans leur pays natal. La présence continuelle d'une grande garnison soviétique et d'une garnison polonaise compliquait la liberté de circulation des Polonais. Les installations portuaires ainsi que le quartier de cure étaient réservées aux troupes soviétiques.

En 1948 commença la construction d'une base de grande pêche en haute mer sur la rive orientale de la Swine (la conserverie de poisson Odra). À partir de 1958, la reconstruction de la ville fut intensifiée. Suivit l'agrandissement du port de haute mer (le complexe portuaire Szczecin-Świnoujście). Après qu'en 1958 les forces armées soviétiques eurent évacué le quartier de cure, Świnoujście redevint à côté de Kołobrzeg et de Zoppot une station balnéaire renommée de la région. En décembre 1992, les dernières unités de l'armée soviétique se retirèrent. Depuis 1989, souvent au prix de licenciements secs, la restructuration de l'économie en Pologne se reflète aussi dans l'aspect de la ville, qui profite beaucoup de la proximité de la frontière. Un grand nombre de touristes allemands animent l'économie de Świnoujście et contribuent avec leur argent au bien-être croissant de la population.

Administration[modifier | modifier le code]

La commune s’étend sur 197 km2. Elle compte 7 localités :

  • Świnoujście-ville
  • Przytór
  • Karsibór
  • Łunowo
  • Warszów
  • Ognica
  • Wydrzany

Curiosités[modifier | modifier le code]

Ancien hôtel de ville, aujourd'hui musée de la pêche

Au centre-ville on peut admirer plusieurs magnifiques maisons du XVIIIe siècle. Sur le côté de l’île d’Usedom se trouvent une promenade de bord de mer et un parc de cure.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]