Œuvres inspirées par Jeanne d'Arc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page recense partiellement les œuvres inspirées par Jeanne d'Arc (1412-1431), figure emblématique de l'histoire de France et sainte de l'Église catholique.

Architecture[modifier | modifier le code]

Maison natale de Jeanne d'Arc à Domrémy-la-Pucelle

Édifices civils :

Édifices religieux liés à la vie de sainte Jeanne-d'Arc :

Édifices religieux placés sous le patronage de sainte Jeanne-d'Arc :

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

Musique et chansons[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Affiche d'Alfons Mucha représentant Maude Adams dans le rôle de Jeanne d'Arc, dans La Pucelle d'Orléans de Schiller, en 1909.

Peinture[modifier | modifier le code]

Médailles et numismatique[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

De très nombreuses statues sont exposées dans le monde, que ce soit dans des églises ou sur des places publiques. Voici quelques-unes des principales œuvres originales inspirées par Jeanne d'Arc, ainsi que leurs auteurs.

Statuaire équestre[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

Statue de Jeanne d'Arc à Chinon

États-Unis[modifier | modifier le code]

Statue du Parc des Champs de Bataille à Québec, reproduction de l’œuvre d'Anna Hyatt Huntington, présente à New York

Canada[modifier | modifier le code]

Statuaire « en pied »[modifier | modifier le code]

France[modifier | modifier le code]

La statue de Jargeau

Par ailleurs, de très nombreuses églises de France abritent une statue en plâtre de Jeanne d'Arc, généralement debout, en armure et en jupe, les mains jointes en prière ou le visage tourné vers le ciel. Des monuments aux morts utilisent également la statue de Jeanne d'Arc, symbole de la résistance nationale.

Canada[modifier | modifier le code]

Jeanne sur le bûcher[modifier | modifier le code]

Type ou sujet non identifié[modifier | modifier le code]

  • Beaugency, au pied du grand donjon
  • Mehun-sur-Yèvre, collégiale (chapelle Saint-Joseph), statue en polychrome, vers 1955, artiste : François Brochet
  • Mehun-sur-Yèvre, place du Château : statue en pierre, ayant remplacé l'ancienne statue en bronze du début du XXe siècle
  • Mehun-sur-Yèvre, musée Charles-VII : statue en biscuit de porcelaine, artiste J. Berthoz

Agenouillée, sans armure[modifier | modifier le code]

  • Auxerre, cathédrale Saint-Étienne : statue de pierre, 1920, artiste : Pierre Vigoureux

Agenouillée, en armure[modifier | modifier le code]

Jeanne d'Arc en bergère[modifier | modifier le code]

Jeanne d'Arc en bergère, marbre de Henri Chapu, musée d'Orsay, Paris
  • Jeanne en bergère, marbre (1872), Henri Chapu, musée d'Orsay (Paris). Des copies en marbre ou des tirages en bronze se retrouvent dans différentes villes :
  • Domrémy, basilique, Jeanne écoutant les voix.
  • Neuilly-sur-Seine, debout, invoquant le ciel. Statue en pierre devant l'église Saint-Pierre. Sculpteur Antide Marie Pechiné (né en 1855) statue installée à Neuilly vers 1890, la statue actuelle serait une copie.

Bas-reliefs[modifier | modifier le code]

Statuettes[modifier | modifier le code]

  • Paris, musée du Louvre : Jeanne d'Arc écoutant ses voix, 9 × 21 × 8 cm, 1848, de François Rude, esquisse d'un marbre commandé pour une série de statues de Femmes illustres, destiné aux terrasses du jardin du Luxembourg
  • Paris, musée d'Orsay : Jeanne d'Arc, 46 × 75 × 22 cm, d'Emmanuel Frémiet, statuette équestre réduction de la première statue commandée en 1872

Tapisseries[modifier | modifier le code]

  • Vaucouleurs, musée Jeanne-d'Arc : 6 tapisseries d'Aubusson retraçant la vie de Jeanne d'Arc

Vitraux[modifier | modifier le code]

  • Auxerre, cathédrale Saint-Étienne, baie de la première chapelle du bas-côté nord : imposante verrière (La Pucelle au siège d'Orléans), 1914, artiste : Édouard Soccard, maître-verrier parisien
  • Xertigny, église paroisiale Sainte-Walburge, artiste : Gabriel Loire. L'artiste a représenté les flammes du bucher de Jeanne d'Arc se mêlant aux flammes de l'église de Xertigny qui a été incendiée pendant l'offensive allemande en 1940.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Parc d'attraction[modifier | modifier le code]

  • Le Puy du fou, Le Secret de la Lance: spectacle vivant se déroulant au XVe siècle qui raconte l'histoire d'une jeune bergère, Marguerite, utilisant une lance aux pouvoirs surnaturels offerte par Jeanne d'Arc afin de vaincre les Anglais.

Gravure[modifier | modifier le code]

Affiche[modifier | modifier le code]

« Jeanne d'Arc a sauvé la France. Femmes d'Amérique, sauvez votre pays en achetant des bons de guerre ». Affiche incitant les femmes des États-Unis à acheter des bons de guerre en 1918.

Jeanne d'Arc fut reprise dans des œuvres de propagande dont des affiches.

Bibliographie (présentation chronologique)[modifier | modifier le code]

  • Albert-Léon-Marie Le Nordez (Monseigneur), Jeanne d'Arc racontée par l'image, d'après les sculpteurs, les graveurs et les peintres, Paris, Hachette,‎ , 395 p. (lire en ligne).
  • Images de Jeanne d'Arc : hommage pour le 550e anniversaire de la libération d'Orléans et du sacre ; catalogue de l'exposition tenue à l'Hôtel de La Monnaie, Paris, juin-septembre 1979, Paris, Musée monétaire,‎ , 294 p. 350 illustrations, recensement de plus de 1000 œuvres artistiques inspirées par Jeanne d'Arc.
  • Jean Maurice (dir.) et Daniel Couty (dir.), Images de Jeanne d'Arc : actes du colloque de Rouen, 25-26-27 mai 1999, Paris, Presses universitaires de France (PUF), coll. « Études médiévales » (no 1),‎ , VIII-281 p. (ISBN 2-13-049952-X).
  • (en) Robin Blaetz, Visions of the Maid : Joan of Arc in American Film and Culture, Charlottesville, University Press of Virginia, coll. « Cultural Frames, Framing Culture »,‎ , 279 p. (ISBN 0-8139-2075-2, présentation en ligne).
  • Yves Avril (dir.) et Romain Vaissermann (dir.), Jeanne d'Arc : la voix des poètes : de Christine de Pizan à Leonard Cohen : anthologie, Orléans, Paradigme, coll. « Histoire » (no 3),‎ , 315 p. (ISBN 978-2-86878-262-5, présentation en ligne).
  • Hervé Dumont, Jeanne d'Arc, de l'histoire à l'écran : cinéma & télévision, Paris / Lausanne, Favre / Cinémathèque suisse,‎ , 173 p. (ISBN 978-2-8289-1270-3, présentation en ligne).
  • Françoise Michaud-Fréjaville, « Images de Jeanne d'Arc : de l'orante à la sainte », Cahiers de recherches médiévales, Orléans / Paris, CEMO / Honoré Champion, no 12 « Une ville, une destinée : Orléans et Jeanne d'Arc. En hommage à Françoise Michaud-Fréjaville »,‎ , p. 249-257 (lire en ligne).
  • Françoise Michaud-Fréjaville, « Cinéma, histoire : autour du thème "johannique" », Cahiers de recherches médiévales, Orléans / Paris, CEMO / Honoré Champion, no 12 « Une ville, une destinée : Orléans et Jeanne d'Arc. En hommage à Françoise Michaud-Fréjaville »,‎ , p. 285-300 (lire en ligne).
  • Venita Datta, « Sur les Boulevards : les représentations de Jeanne d'Arc dans le théâtre populaire », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, no 24 « Variations »,‎ , p. 125-147 (ISBN 2-85816-867-9, lire en ligne).
  • Julie Deramond, « Jeanne d'Arc et ses voix, dans deux opéras, Verdi et Honneger », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés, Toulouse, Presses universitaires du Mirail, no 25 « Musiciennes »,‎ (ISBN 978-2-85816-900-9, lire en ligne).
  • Julie Deramond, Jeanne d'Arc en accords parfaits : musiques johanniques en France entre 1800 et 1939, 3 vol., 1640 p., thèse en histoire contemporaine sous la direction de Patrick Cabanel, soutenue en novembre 2009 à l'université de Toulouse II - Le Mirail.
  • Philippe Martin (dir.), Jeanne d'Arc : les métamorphoses d'une héroïne, Nancy, Éditions Place Stanislas,‎ , 177 p. (ISBN 978-2-35578-035-6).
  • Bernard Mugnier, La statuaire johannique du XVIe au XXe siècle, t. 1, Vesoul, chez l'auteur,‎ , 500 p. (ISBN 978-2-35722-000-3).
  • Bernard Mugnier, La statuaire johannique du XVIe au XXe siècle, t. 2, Vesoul, chez l'auteur,‎ , 499 p. (ISBN 978-2-35722-006-5).

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]