Œuvre d'Orient (bulletin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir L'Œuvre d'Orient.

Œuvre d'Orient  
Discipline Revue d'information sur l'association
Langue français
Publication
Maison d’édition L'Œuvre d'Orient (France)
Période de publication 1857 à aujourd'hui
Fréquence trimestriel
Indexation
ISSN 1162-5058

Œuvre d'Orient, à l'origine nommée Œuvre des Écoles d'Orient, est un bulletin périodique publié par l'association L'Œuvre d'Orient. Ce bulletin trimestriel est édité sans interruption depuis 1857. En 2017, la Bibliothèque nationale de France a entrepris de numériser tous les numéros publiés de la revue et de les mettre à disposition sur son site.

Historique[modifier | modifier le code]

Le contexte historique[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIIIe siècle, des communautés religieuses catholiques commencent à installer des écoles pour garçons au Moyen-Orient, dans les zones contrôlées par l'Empire Ottoman (Syrie, Irak, Égypte, Iran). Au XIXe siècle, des écoles pour jeunes filles sont également ouvertes. Des congrégations religieuses féminines s'installent, créant des dispensaires et des hôpitaux. Les écoles, soutenues par des chrétiens occidentaux (surtout français), créent un lien entre les chrétiens catholiques et les Églises orientales. La formation de nouvelles élites intellectuelles apportera un développement de la vie culturelle des grandes villes[1], et contribuera à la renaissance arabe moderne[2],[3].

En 1856, deux professeurs du Collège de France fondent l’Œuvre des Écoles d’Orient[4], une association ayant pour but de soutenir les écoles des congrégations religieuses implantées dans l’Empire ottoman. Si le directeur de l'association est un religieux, les membres du Conseil d'Administration sont des laïcs. À partir de 1857, l'association publie un bulletin permettant de diffuser des informations sur ses activités[2].

Couverture du Premier Bulletin de L’Œuvre des Écoles d’Orient, no 1 du mois de Novembre 1857.

La publication[modifier | modifier le code]

Le premier numéro est publié en novembre 1857, un an après la création de l'association L'Œuvre d'Orient[5]. Ce bulletin laisse une « large place à l’enseignement ». Dans le premier numéro, le père Étienne (supérieur de la mission des lazaristes) décrit les établissements scolaires de l’empire ottoman (Constantinople, Smyrne, Salonique, Santorin, Damas, Alep, Tripoli et Antoura). Un autre article présente les écoles et orphelinats de Zahlé, Bikfaya, Beyrouth et Ghazir tenus par les jésuites. En 1860, les massacres de chrétiens dans le Chouf libanais amènent l’association à ouvrir des orphelinats couplés à des écoles. Cette situation est relatée dans le bulletin[6],[2]. Si la publication présente quatre numéros par an depuis l'année 1999, les années précédentes ont pu voir un nombre légèrement supérieur de bulletins (cinq ou six numéros dans l'année).

Publié sans interruption depuis plus de 150 ans, le bulletin édité fin 2017 présente le no 789. Estimant que cette revue « représente une source d'informations extraordinaire pour les chercheurs, historiens, ... », l'association de L'Œuvre d'Orient, en partenariat avec la BNF a débuté en 2017 une opération de numérisation de tous les numéros de son bulletin. Ceux-ci sont accessibles sur le site de Gallica[7]. Début 2018, près de la moitié des publications sont disponibles sur le site de Gallica[5],[8].

Présentation de la revue[modifier | modifier le code]

La revue est éditée trimestriellement sous forme d'un livret au format 13 × 20,5 cm. Chaque revue compte environ 50 pages. La numérotation des pages est consécutive sur une année (remise à 0 du compteur sur le numéro de janvier-février-mars).

En début de livret, la table des matières recense la dizaine de chapitres que compte la revue.

La revue présente des articles donnant des informations et nouvelles des communautés chrétiennes dans le Moyen-Orient, ainsi que des activités de l'association. Elle fournit également des informations sur la vie économique et la situation politique des différents pays[9], ainsi que sur la diaspora des chrétiens d'Orient[10].

Perspectives & réflexions[modifier | modifier le code]

Perspectives & réflexions est depuis 2013 une publication annuelle de l’Œuvre d’Orient destinée à tous ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances des chrétiens d’Orient sous l’angle de l’histoire, de la géopolitique, de la théologie et de la pensée. Selon son rédacteur en chef, Antoine Fleyfel — docteur en philosophie et en théologie, maitre de conférences à l’Institut Catholique de Lille — « cette revue vient combler un vide dans le contexte français où nulle revue universitaire ne se consacre entièrement aux problématiques relatives aux chrétiens d’Orient ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Comme Alep, Istanbul, Mossoul, Damas, Bagdad, Alexandrie ou le Caire.
  2. a, b et c Christian Lochon, « Œuvre des Écoles d'Orient », sur Bibliothèque Nationale de France, heritage.bnf.fr (consulté le 15 janvier 2018).
  3. Mgr Philippe Brizard, « L’Œuvre d’Orient », Présence Mariste, no 267,‎ (lire en ligne).
  4. Plus tard, l'association changera de nom pour prendre le titre de L'Œuvre d'Orient.
  5. a et b « Accédez bientôt aux anciens numéros du Bulletin de l’Œuvre d'Orient grâce à un partenariat avec la BNF », L'Œuvre d'Orient, no 787,‎ avril-mai-juin 2017, p. 76 (ISSN 1162-5058).
  6. Exemple : le bulletin no 15 de 1864.
  7. La page d'index donne l'ensemble des bulletins numérisés à ce jour.
  8. « Oeuvre d'Orient (Paris) », sur Gallica, gallica.bnf.fr, (consulté le 21 janvier 2018).
  9. Les pays couverts par l'association et les nouvelles du bulletin sont : L'Ukraine, la Roumanie, la Bulgarie, la Macédoine, la Grèce, la Turquie, la Syrie, le Liban, Chypre, Israël et la Palestine, l'Irak, l'Iran, la Jordanie, l’Égypte, le Soudan, l’Éthiopie, l’Érythrée, Djibouti et l'Inde.
  10. « Oecuménisme, L’Oeuvre d’Orient », sur L’Église catholique à Paris, paris.catholique.fr (consulté le 29 décembre 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]