Ōya-ji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ōya-ji
Utsunomiya Oya-ji Temple.JPG
Nom originel
大谷寺Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom en kanas
おおやじVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Localité
Coordonnées
Culte
Type
Religion
Ordre religieux
Histoire
Fondateur
Fondation
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la préfecture de Tochigi
voir sur la carte de la préfecture de Tochigi
Red pog.svg

Le Ōya-ji (大谷寺?) est un temple bouddhiste de la secte Tendai situé dans la ville d'Utsunomiya, préfecture de Tochigi au Japon. La légende prétend, sans assise historique, que le temple a été fondé par Kūkai, fondateur de la secte Shingon, en 810. Le temple a été reconstruit dans les années 1615 à 1624. Le temple est construit dans des roches de tuff et dispose d'une figure sculptée de la Bodhisattva Kannon aux mille bras avec un autel autour d'elle. À côté de l'autel, une autre paroi de la grotte porte une sculpture de la trinité bouddhique des Bodhisattvas Amida Buddha, Kannon et Seishi.

Le complexe du temple dispose également d'un petit musée d'objets récupérés à partir de colonies voisines datant de la période Jōmon du Japon. En face du temple se trouve une carrière qui a été transformée en un parc. Celui-ci dispose d'une imposante statue de Kannon Bodhisattva, appelée le « Kannon de la paix » (平和観音, heiwa Kannon?) sculpté après la Seconde Guerre mondiale.


Références[modifier | modifier le code]