İmam bayıldı

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
İmam bayıldı
Image illustrative de l'article İmam bayıldı
İmam bayıldı accompagné de börek

Lieu d’origine Turquie
Température de service Froid
Ingrédients Aubergines, oignon, ail, tomates, huile d'olive

L'imam bayıldı ou imal bayildi (en turc : « l'imam s'est évanoui » ; en arménien : իմալ բայալդի, en patois des régions de l'Arménie occidentale) est un mets originaire de Turquie et populaire également dans les pays voisins (Grèce, Albanie, Bulgarie…), ainsi que dans le monde arabe.

Recette[modifier | modifier le code]

Il est composé d'aubergines braisées ou frites et farcies avec des oignons, de l'ail, des tomates, des poivrons verts et épices, le tout cuit dans de l'huile d'olive, et parfois passé au four. Le plat peut être servi avec du riz ou d'autres plats d'accompagnement ou tout simplement avec du pain traditionnel arménien.

Légende[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, le nom du mets viendrait de l'histoire d'un imam qui se serait pâmé d'aise quand on lui aurait présenté ce plat réputé exquis entre tous[1].

İmam bayıldı dans la culture[modifier | modifier le code]

  • L'imam bayıldı est évoqué dans le deuxième tome de la bande dessinée De cape et de crocs, Pavillon noir ! Le janissaire Kader y prépare ce plat dans la cambuse du navire pirate.
  • Imam baildi[2] est aussi le nom d'un groupe de musique grec qui remixe des chansons de Grèce et des Balkans des années 1950 sur des rythmes modernes.

On peut également découvrir ce plat dans un film d'Henri Verneuil, avec Jean-Paul Belmondo et Omar Sharif, intitulé Le Casse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David A. Bender, « Imam Bayildi. Dictionary definition of imam bayildi », Encyclopedia.com: FREE online dictionary, (consulté le 21 janvier 2015).
  2. (en) « Imam baildi » (consulté le 27 juin 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]