Đặng Thị Ngọc Thịnh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Đặng Thị Ngọc Thịnh
Illustration.
Đặng Thị Ngọc Thịnh en 2019.
Fonctions
Vice-présidente de l'État de la République socialiste du Viêt Nam
Président Trần Đại Quang
Elle-même (intérim)
Nguyễn Phú Trọng
Nguyễn Xuân Phúc
Prédécesseur Nguyễn Thị Doan
Successeur Vo Thi Anh Xuan
Présidente de l'État de la République socialiste du Viêt Nam
(intérim)

(1 mois et 2 jours)
Premier ministre Nguyễn Xuân Phúc
Prédécesseur Trần Đại Quang
Successeur Nguyễn Phú Trọng
Biographie
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Duy Trinh (Quảng Nam, (Viêt Nam)
Nationalité vietnamienne
Parti politique Parti communiste vietnamien

Đặng Thị Ngọc Thịnh
Présidents de l'État
de la République socialiste du Viêt Nam

Đặng Thị Ngọc Thịnh, née le à Duy Trinh, est une femme d'État vietnamienne, vice-présidente de l'État de 2016 à 2021. Elle assume à ce titre les fonctions de présidente du Viêt Nam par intérim du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Đặng Thị Ngọc Thịnh naît le [1].

Membre du Parti communiste vietnamien (PCV) depuis 1979, elle fut vice-présidente permanente de l’Union des femmes vietnamiennes, secrétaire du comité du Parti de la province de Vinh Long (Sud) avant d’être élue vice-présidente du bureau du comité central du PCV en [2]. Elle occupe ce poste jusqu'au en avril 2021.

Durant son précédent mandat, Dang Thi Ngoc Thinh s’est attachée à promouvoir l’égalité entre hommes et femmes, l’autonomisation des femmes par le renforcement de leur rôle dans tous les aspects de la vie économique, politique, culturelle et sociale. Selon un rapport du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), le Vietnam est pratiquement parvenu à éliminer les discriminations dans les champs de l’éducation primaire, de l’alphabétisation, des soins de santé et du travail[2].

En tant que vice-présidente, elle assume les fonctions de présidente du Viêt Nam par intérim du au à la suite de la mort en fonction du président Trần Đại Quang. Elle est la première femme à exercer la fonction de chef de l'État du Viêt Nam et la première dans un État communiste depuis Song Qingling en Chine.

Elle parle couramment l'anglais[réf. souhaitée].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (vi) « Vài nét về ứng cử viên Phó Chủ tịch nước Đặng Thị Ngọc Thịnh », sur vov.vn (consulté le ).
  2. a et b Lina Sankari, « La femme du jour.. Dang Thi Ngoc Thinh, », sur L'Humanité,

Article connexe[modifier | modifier le code]