Þórólfur Beck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Þórólfur Beck
Image illustrative de l’article Þórólfur Beck
Biographie
Nom Þórólfur Beck
Nationalité Drapeau : Islande Islandais
Naissance
Lieu Reykjavik (Islande)
Décès (à 59 ans)
Lieu Reykjavik (Islande)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1958-1961 Drapeau : Islande KR Reykjavik
1961-1964 Drapeau : Écosse St. Mirren
1964-1966 Drapeau : Écosse Rangers FC
1966-1967 Drapeau : France FC Rouen
1967 Drapeau : États-Unis St. Louis Stars
1968 Drapeau : Islande KR Reykjavik
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1959-1969 Drapeau : Islande Islande 020 (5)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1970 Drapeau : Islande ÍB Vestmannaeyja
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Þórólfur « Þór » Beck, surnommé Thorolfur, Thor, Tottie, né le 21 janvier 1940 et mort le 18 décembre 1999 à Reykjavik, est un joueur international et entraîneur islandais de football.

Carrière[modifier | modifier le code]

Beck commence sa carrière de buteur au KR Reykjavik, club de sa ville natale, en 1958. Meilleur buteur du championnat en 1959, 1960 et 1961 (avec 42 buts lors de ses trois dernières saisons, en pas plus de 30 matchs), il remporte le championnat en 1959 (avec 10 victoires en 10 matchs), la Coupe en 1960 et le doublé Coupe-championnat l'année suivante. Fin 1961, il rejoint le club écossais de Saint Mirren, où il devient le deuxième footballeur islandais à passer professionnel[2].

Auteur en trois saisons de 25 buts en 80 matchs de championnat d’Écosse, élu meilleur joueur du club en 1962-1963, il est recruté par le Rangers FC, le plus grand club du pays, en décembre [3].

En décembre 1966, il part en France, au FC Rouen[4], où il ne joue qu'une poignée de matchs avant de rejoindre les États-Unis, où est lancée en 1967 la National Professional Soccer League. Il joue une saison sous le maillot des Saint-Louis Stars (en)[5]. Il revient finalement en 1968 au KR Reykjavik avec lequel il remporte le championnat en 1968 et termine sa carrière de joueur.

Sélectionné à vingt reprises en équipe nationale entre 1959 et 1969, il y marqué cinq buts[6] et en est le capitaine quatre fois[2].

Devenu entraîneur après sa retraite de joueur, Beck dirige notamment l'ÍB Vestmannaeyja en 1970.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Þórólfur Beck sur eu-football.info
  2. a et b (is) ÞÓRÓLFUR BECK, Morgunblaðið, 28 décembre 1999
  3. « THOR BECK », Post War English & Scottish Football League A - Z Player's Database (consulté le 4 septembre 2009)
  4. Barreaud, Marc, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), L'Harmattan, Paris, (ISBN 2-7384-6608-7)
  5. « NASL career stats », NASL Jerseys (consulté le 4 septembre 2009)
  6. Players with most goals for the Icelandic national team, Jostein Nygård, 2000
  7. Thorolfur Beck, soccerdatabase.eu