Øyvind Strømmen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Øyvind Strømmen
Description de cette image, également commentée ci-après
Øyvind Strømmen en 2012
Naissance
Auteur
Langue d’écriture Norvégien

Øyvind Strømmen (né en 1980) est un auteur, traducteur et journaliste indépendant norvégien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est principalement connu pour son suivi des activités des extrémistes de droite en Europe. Son livre traduit en français, La Toile brune, montre, selon Jean-Yves Camus, «  l'obsession qui s'est emparée depuis le début des années 2000 d'une partie significative des droites radicales xénophobes en Europe occidentale » face à la crainte de l'Eurabia[1].

Strømmen a été nommé « Journaliste freelance de l'année » en Norvège en 2011 par la Norwegian Union of Journalists (en)[2],[3].

À partir de 2013, Strømmen s'efforce d'établir en collaboration avec le journaliste Kjetil Stormark un réseau journalistique qui mettra l'accent sur les mouvements extrémistes en Europe, au Moyen-Orient et Afrique du Nord. Le projet, qui est nommé Hate Speech International (discours de haine international), a l'intention de mettre en place un site web et est économiquement soutenu par le ministère norvégien des Affaires étrangères et l'organisation de la parole libre Fritt Ord[4].

Øyvind Strømmen est un militant actif du Parti de l'environnement - Les Verts[5]

Écrits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le monde manichéen d'Eurabia, Jean-Yves Camus, le 28 mai 2012, sur lemonde.fr (consulté le 28 avril 2014).
  2. Øyvind Strømmen, sur hate-speech.org (consulté le 28 avril 2014).
  3. (no) Kåret til årets frilanser le 31 octobre 2011, sur journalisten.no (consulté le 28 avril 2014).
  4. Vil avdekke hatnettverk, Martin Huseby Jensen , Journalisten.no, 21 mai 2013, modifié 10 octobre 2014
  5. Øyvind Strømmen, fast skribent, Minervanett.no, consulté le 24 mai 2016

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]