Îlots regroupés pour l'information statistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les îlots regroupés pour l'information statistique (IRIS) sont l'un des niveaux de collecte et de diffusion des données statistiques et démographiques en France, à l'échelle infra-communale, utilisés par l'Insee.

Un IRIS-2000 forme un « petit quartier », qui se définit comme un ensemble d'îlots contigus. La France en compte environ 50 800, dont 700 dans les DOM[1]. Toutes les communes de plus de 10000 habitants, et la plupart des communes de 5000 à 10000 habitants, sont découpées en plusieurs IRIS ; ces communes regroupent 16 100 IRIS dont 650 dans les DOM[2],[3]. Les autres communes, au nombre d'environ 34800, ne sont pas découpées et constituent individuellement un IRIS[4]. Les IRIS-2000 se déclinent en trois types de zones :

  • IRIS d'habitat : IRIS-2000 dont la population se situe entre 1 800 et 5 000 habitants ; ils sont homogènes quant au type d'habitat ;
  • IRIS d'activité : IRIS-2000 qui regroupent plus de 1 000 salariés et comptent deux fois plus d'emplois salariés que de population résidente ;
  • IRIS divers : IRIS-2000 de superficie importante à usage particulier (bois, parcs, zones portuaires...).

Le TRIRIS[modifier | modifier le code]

C'est un regroupement d'IRIS (en général 3 IRIS), créé (en 1999) pour « la diffusion de variables sensibles du recensement pour lesquelles l'IRIS apparaît insuffisant pour garantir le secret statistique »[5].

Code IRIS[modifier | modifier le code]

A chaque îlot est associé un code IRIS. Composé de 9 caractères, ce code permet d'identifier de manière unique un îlot. Les cinq premiers caractères du code IRIS correspondent au code INSEE de la commune sur le territoire de laquelle est situé l'îlot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]