Îlot Bandrélé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chissioua Bandrélé
Vue aérienne
Vue aérienne
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Canal de Mozambique (océan Indien)
Coordonnées 12° 53′ 53″ S, 45° 13′ 56″ E
Point culminant non nommé (67 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Collectivité d'outre-mer Mayotte
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+03:00
Géolocalisation sur la carte : Mayotte
(Voir situation sur carte : Mayotte)
Chissioua Bandrélé
Chissioua Bandrélé
Îles en France

L’îlot de Bandrélé (en shimaoré « Chissioua Bandrélé ») est une île de l'océan Indien, située dans le lagon de Mayotte, approximativement face à la ville de Bandrélé, sur le versant intérieur de la barrière de corail externe.

Elle forme avec Grande-Terre, Petite-Terre, Chissioua Mtsamboro et Chissioua Mbouzi l'archipel de la collectivité d'outre-mer française de Mayotte, dont elle est la cinquième plus grande île.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’îlot Bandrélé était autrefois utilisé pour l’élevage des cabris et l’agriculture[1].

Cette île est inhabitée et ne comprend aucune infrastructure artificielle permanente. Cependant, sa proximité de Bandrélé et surtout de la plage de Sakouli en font un lieu prisé des touristes, y compris des amateurs de camping rustique[1]. Trois bouées de mouillage sont à disposition des bateaux, pour éviter la dégradation du corail par les ancres.

La flore y est considérée comme dégradée, mais l'île héberge plusieurs espèces animales rares, comme le martinet des Comores et la couleuvre de Mayotte[1]. Depuis 2021, la végétation de l'île fait l'objet d'un projet de restauration écologique du fait de l'ampleur des dégradations provoquées par les fêtards[2].

L'île fait partie du Parc naturel marin de Mayotte, et appartient au Conservatoire du Littoral[1].




Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Conservatoire du Littoral, « Îlots de Bandrélé », sur conservatoire-du-littoral.fr.
  2. Géraldine Louis, « L'îlot Bandrélé fait peau neuve », sur la1ere.francetvinfo.fr, .