Îles des Sept Frères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le détroit de Bab-el-Mandeb avec ses îles

Les îles des Sept Frères ou îles Sawabi sont de petites îles situées sur le territoire de Djibouti dans le détroit de Bab-el-Mandeb qui sépare la mer Rouge de l'océan Indien. Leurs fonds marins sont réputés.

Le groupe ne compte que six îles : la Grande île (Khadda Dabali), l'île de l'Est, l'île du Sud, l'île Tolka (ou Basse), l'île Double, et l'île de l'Ouest (ou Ronde). Le «septième frère» est la presqu'île de Ras Siyan qui fait le lien avec la côte.

Le détroit de Bab-el-Mandeb, littéralement la « Porte des lamentations », large de 29 km et profond de 130 m, est une zone tumultueuse. Un système de contre-courant sur deux couches prédomine : l'eau de surface s'engouffre dans la mer Rouge, tandis qu'en dessous s'évacue une eau hypersaline.

Chomodoris pyjama et nageoire pectorale de Poisson-Scorpion par 40 mètres de fond

Faune et flore[modifier | modifier le code]

La faune sous-marine est représentée par les fonds coralliens, divers nudibranches, les poissons classiquement retrouvés en Mer Rouge et dans l'Océan Indien, quelques requins gris de récif, requins dormeurs et requins à pointe blanche.

Les requins baleines sont observables dans le golfe de Tadjourah voisin au moment de leur migration en novembre.

Économie et tourisme[modifier | modifier le code]

La plongée sous-marine reste encore peu pratiquée, loin de ce que l'on peut trouver ailleurs en mer Rouge. Chaque semaine, un navire de croisière mouille sur la Grande île (Khadda Dabali), et permet à une vingtaine de plongeurs d'explorer les fonds sous-marins de l'île de l'Est, de l'île du Sud, de Tolka, Boeing ou l'île Ronde.

Les pêcheurs et des commerçants yéménites qui vivent de petits trafics utilisent ces îles arides et volcaniques comme une étape dans leur traversée du détroit de Bab-el-Mandeb, qui dure 40 minutes sur leurs felouques à la motorisation puissante.