Îles de la Madeleine (Sénégal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Îles de la Madeleine.

Îles de la Madeleine
Les îles de la Madeleine au large de Dakar
Les îles de la Madeleine au large de Dakar
Géographie
Pays Drapeau du Sénégal Sénégal
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 14° 43′ 29″ N, 17° 28′ 24″ O
Île(s) principale(s) Île au Sarpan (îlot Sarpan) (Sénégal)
Administration
Région Dakar
Département Dakar
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Sénégal

(Voir situation sur carte : Sénégal)
Îles de la Madeleine
Îles de la Madeleine
Îles au Sénégal

Les îles de la Madeleine sont un archipel situé au large de Dakar (Sénégal). Il est constitué de deux îles, dont la plus grande est l'île au Sarpan (Sénégal), et la plus petite, l'île Lougne[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Pourquoi l’île Serpent ? Lorsque les Lébous, ethnie vivant sur les côtes, vinrent sur l’île, ils trouvèrent un homme qui se présenta comme M. Sarpan. Mais ne comprenant pas, ils se contentèrent de dire qu’ils avaient trouvé un homme serpent sur l’île. Et de bouche à oreille, elle est devenue île Serpent…

Vue des îles de la Madeleine (A), « à trois lieues de distance le soir » du Cap Manuel, selon une gravure de 1779

Géographie[modifier | modifier le code]

D’une superficie de 50 ha , l’île offre un environnement aussi riche que varié avec plus de 101 espèces d’arbres parmi lesquels le Tamarin, l’Euphork Balsam, le Bosua… Les arbres se développent telles des lianes pour échapper à l’effet du vent fort venant de la mer et c’est pour cela qu’on y trouve des baobabs nains.

La faune de l’île regorge de rats, de phaetons (pailles-en-queue), de cormorans classés par territoire (voir la carte à l’entrée du parc) ainsi qu’une plage de sable où les tortues viennent pondre pendant l’hivernage. Sur les rochers noirs, symbole de présence volcanique il y a des milliers d’années, s’étalent des algues qui favorisent le développement des fruits de mer. On y rencontre des oursins à même les rochers.

Vue de la côte, l’île Sarpan est un plateau. Elle permet une vision paradisiaque aussi bien sur Dakar que sur la haute mer.

Capricieuse par moments, rebelle par d’autres, la mer se pare tantôt d’un bleu pur et enchanteur, tantôt charmeuse , recouverte d’écumes, elle met sa robe de mariée pour se jeter sur les rochers ; tourmentée , elle devient verte de rage…

Pendant l’hivernage, l’île s’embellit d’un tout autre atout : sa végétation devient verte et luxuriante. Il n’existe sur l’île aucune source d’eau connue à ce jour… La traversée vers l’île est sécurisée par les garde côtes et les gilets de sauvetage sont obligatoires pour tous. Le visiteur, ne peut rester plus de 4 heures pour préserver la tranquillité.

Sa jumelle, l’île Lougne , moins hospitalière pour l’homme est un refuge idoine pour les phoetons et les cormorans. Sa structure dentelée par endroit, lamelliforme par d’autre est recouverte de défécations d’oiseaux qui lui donne sa couleur blanche.

Contrairement à l’île Sarpan, la visite de l’île Lougne nécessite un équipement approprié.


Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cyr Descamps et Christian Barbey, « L'île aux Serpents », Notes africaines, no 120,‎ , p. 97–109 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre André Cariou, « Les îles Madeleines », La Quinzaine, no 7,‎ , p. 13–18 (plantes et animaux observés)

Articles connexes[modifier | modifier le code]