Îles de la Frise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le monde insulaire image illustrant les Pays-Bas
image illustrant l’Allemagne image illustrant le Danemark
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Danemark.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Îles de la Frise
Carte des îles de la Frise géographique.
Carte des îles de la Frise géographique.
Géographie
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Localisation Mers des Wadden et du Nord (océan Atlantique)
Coordonnées 53° 57′ N 8° 30′ E / 53.95, 8.5
Géologie Bancs de sable
Administration
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Länder Basse-Saxe, Schleswig-Holstein

Drapeau du Danemark Danemark
Région Danemark-du-Sud

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Provinces Frise, Groningue, Hollande-Septentrionale
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+1

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Îles de la Frise
Îles de la Frise

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Îles de la Frise
Îles de la Frise
Île en Allemagne - Îles au Danemark - Îles aux Pays-Bas

Les îles de la Frise, îles frisonnes ou archipel frison forment un archipel côtier d'îles sablonneuses du nord-ouest de l'Europe, s'étendant du nord des Pays-Bas au sud du Danemark en passant par le nord-ouest de l'Allemagne, entre la mer du Nord et la mer des Wadden. Ces îles protègent des vagues de la mer du Nord les vasières du vaste estran de la mer des Wadden.

Les îles frisonnes, ainsi que la côte allemande de la baie d'Heligoland, forment la Frise, foyer traditionnel du peuple frison. Généralement, on utilise le terme « îles frisonnes » pour les îles où l'on parle le frison et où la population se définit comme frisonne. En revanche, le terme « îles Wadden » est utilisé pour tout l'archipel, y compris les îles danoises et danophones de la mer des Wadden, situées un peu plus au nord sur la côte ouest du Jutland.

La plupart des îles frisonnes sont des zones protégées dirigées de manière coordonnée entre les Pays-Bas, l'Allemagne et le Danemark comme une réserve naturelle internationale inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cependant le forage du gaz naturel et du pétrole, ainsi que le trafic maritime sur les estuaires de l'Ems, de la Weser et de l'Elbe, continuent à représenter une menace pour ces richesses de biodiversité, la pêche et l'aquaculture, en raison du risque d'accident maritime ou industriel.

Origines[modifier | modifier le code]

Au cours de la dernière ère glaciaire qui s'est terminée il y a environ 12 000 ans, le niveau des mers était à environ 60 mètres sous l'actuel, et l'actuelle mer du Nord n'était encore que le large bassin inférieur du Rhin, de l'Ems, de la Weser et de l'Elbe. En raison de la fonte des calottes glaciaires polaires, le niveau de la mer est monté, créant la mer du Nord. Le trait de côte s'est stabilisé il y a environ 7 000 ans, les vents d'Ouest dominants créant un grand trait ininterrompu de dunes de la Flandre actuelle jusqu'au Jutland. Vers le début de notre ère, la subsidence de la zone littorale couplée aux ondes de tempête commence à inonder les plaines littorales situées derrière les dunes (« waterwolf »), créant en plusieurs étapes[1] les vasières actuelles des Wadden et transformant les dunes en îles. Les courants de marée approfondirent progressivement les canaux entre les îles[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Ces îles sont traditionnellement divisées en 3 groupes :

Pour ce dernier groupe, on y inclut fréquemment les îles danoises du nord de l’archipel (Jordsand, Rømø, Mandø, Fanø et Langli) qui font géographiquement partie du même ensemble, mais ne sont pas historiquement frisonnes, n'ayant pas été incluses dans l'habitat traditionnel des Frisons.

Environnement[modifier | modifier le code]

La plupart des îles ont été dès le XIXe siècle des destinations touristiques et le sont encore, mais elles sont maintenant pour partie protégées, offrant une chaîne de sites gérés comme une réserve naturelle internationale, de manière coordonnée entre les trois pays. Cependant des forages de gaz et de pétrole existent, et la proximité des estuaires pollués de l'Ems, de la Weser et de l'Elbe ainsi que leur trafic maritime créent des tensions entre ces activités économiques d'un côté et celles liées au tourisme, au développement durable, à la pêche et l'aquaculture de l'autre.

Enfin, des munitions immergées en grandes quantité à proximité des îles après les guerres mondiales, contenant peut-être des munitions chimiques, sont susceptibles de commencer à fuir et poser des problèmes d'environnement[3],[4].

Liste des îles de la Frise[modifier | modifier le code]

Les îles sont listées par rapport à leur suite géographique, à partir de l'ouest vers l'est puis vers le nord.

Appartenant aux Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Îles de la Frise-Occidentale.

Appartenant à l'Allemagne[modifier | modifier le code]

Appartenant au Danemark[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Îles frisonnes septentrionales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les ondes de tempête de 838, 1164, 1212, 1214, 1219, 1248 (lorsque les dunes de Callantsoog sont emportées) et 1282 sont historiquement attestées, la dernière par le récit de l'évêque français Prudence de Troyes et les Annales Xantenses.
  2. Source : Friedrich Arends, R. Westerhoff, Natuurkundige geschiedenis van de kusten der Noordzee (« Histoire naturelle des côtes de la Mer du Nord », 1835, en néerlandais sur [1] consulté le 22 mai 2016.
  3. (en) Rapport OSPAR sur les munitions immergées carte en page 9 pour l'UE et la zone OSPAR - Titre : Overview of Past Dumping at Sea of Chemical Weapons and Munitions in the OSPAR Maritime Area / Version 2005 en format compressé
  4. (en) Rapport OSPAR / Evaluation 1998 – 2006 page Page 62 et suivantes
  5. Île submergée depuis 1998

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]