Île d'Ammassalik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ammassalik
L'île vue de Kulusuk.
L'île vue de Kulusuk.
Géographie
Pays Drapeau du Groenland Groenland
Coordonnées 65° 26′ N, 37° 21′ O
Superficie 772 km2
Point culminant 1 352 m
Administration
Démographie
Population 1 893 hab. (2009)
Densité 2,45 hab./km2
Plus grande ville Sermersooq
Autres informations
Découverte 1882
Géolocalisation sur la carte : Groenland
(Voir situation sur carte : Groenland)
Ammassalik
Ammassalik

Ammassalik est une île du sud-est du Groenland.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le glacier Mittivakkat sur l'île d'Ammassalik, en juillet 2016.

L'île est séparée du Groenland par le fjord Sermilik à l'Ouest, le fjord d'Ammassalik, à l'est et le détroit d'Ikaasartivaq au Nord-Est[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île est découverte en 1882-1883 par les commandants Gustav Holm et Thomas Vilhelm Garde[3]. Elle est alors habitée par quatre cent treize habitants[4]. L'hiver précédent, la chasse ayant été très mauvaise, il y avait eu de nombreux morts, une catastrophe où près de 15 % de la population périt[5].

En 1969, Robert Gessain qui a étudié la population sur trente ans de distance écrit : « Les Ammassalimiut vont culturellement disparaître du monde en y laissant des descendants plus nombreux. Mort de la culture et explosion démographique, ethnocide et génoboom, sont les sous-produits sur ces rives arctiques de l'expansion occidentale »[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Danish Geodata Agency (en), « Umiiviip Kiammut Kangera (Kap Poul Løvenørn) − Tasiilap Karra (Kap Gustav Holm) », dans Collectif - Danish Geodata Agency, Greenland Pilot Sailing Directions for East Greenland, Copenhague, Danish Geodata Agency, , 1re éd. (ISBN 978-87-92107-61-9, lire en ligne [PDF]).
  2. (en) National Geospatial-Intelligence Agency, chap. 6 « Sector 6. Greenland — South-East Coast— Prins-Christian Sund to Scoresby Sund », dans Collectif, Sailing Directions Greenland and Iceland, Springfield, Virginia National, National Geospatial-Intelligence Agency - Gouvernement fédéral des États-Unis, , 13e éd. (lire en ligne [PDF]), page 101 à 103.
  3. Jules Rouch, Le Pôle nord, Flammarion, 1923, p. 145
  4. Robert Gessain, Ammassalik ou la civilisation obligatoire, Flammarion, 1969, p. 246
  5. Robert, Gessain, op. cit. p. 247
  6. Robert, Gessain, op. cit. p. 250

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Gessain, Ammassalik ou la civilisation obligatoire, Flammarion, 1966
  • (en) Joëlle Robert-Lamblin, Ammassalik, East Greenland : End or Presistance of an Isolate, vol. 10, Museum Tusculanum Press - Man & Society, coll. « Meddelelser om Grønland », , 168 p. (lire en ligne).
  • (en) Clark Wissler, « The Ammassalik Eskimo. Contributions to the Ethnology of the East Greenland Natives by William Thalbitzer », American Anthropologist, New Series, vol. 18, no 1,‎ , p. 115-117 (lire en ligne, consulté le 6 mars 2018).
  • (en) Hos С. А. Reitzel, The Ammassalik Eskimo, Museum Tusculanum, coll. « Meddelelser om Grønland »,‎ (lire en ligne).
  • (en) Collectif - Danish Geodata Agency (en), « Umiiviip Kiammut Kangera (Kap Poul Løvenørn) − Tasiilap Karra (Kap Gustav Holm) », dans Collectif - Danish Geodata Agency, Greenland Pilot Sailing Directions for East Greenland, Copenhague, Danish Geodata Agency, , 1re éd. (ISBN 978-87-92107-61-9, lire en ligne [PDF]).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]