Île Sif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Île Sif
Sif island 
Géographie
Continent Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Localisation Mer d'Amundsen
Coordonnées 75° 05′ 55″ S, 102° 49′ 05″ O
Géologie Île granitique
Administration
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte 2020
Géolocalisation sur la carte : Antarctique
(Voir situation sur carte : Antarctique)
Île Sif
Île Sif
Îles de l'Antarctique

L'île Sif (ou Sif island) est une petite île granitique, de l’océan Antarctique dans la mer d'Amundsen. Elle fait face au glacier de l'île du Pin[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les scientifiques l'ont nommée en l'honneur de la déesse Sif, associée à la terre et épouse du dieu Thor dans la mythologie nordique.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île, de 350 m de long[2], est composée de granite, une roche plutonique formée par un refroidissement lent, du magma profond. Elle se situe dans la mer d'Amundsen en face du glacier de l'île du Pin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été découverte en par des chercheurs du Thwaites Glacier Offshore Research (THOR). Elle est sans doute apparue il y a quelques années, peut-être dans la décennie 2010[3], suite au retrait du glacier de l'île du Pin, étant restée invisible même aux satellites sous sa calotte de glace.

Le , la géologue océanique américaine Julia Wellner annonce sur Twitter qu'un de ses compagnons à bord du brise-glace scientifique Nathaniel B. Palmer a repéré une côte rocheuse non-répertoriée sur les cartes[3]. Le fait que les navires passant par la mer d'Amundsen sont extrêmement rares et que l'île soit probablement apparue dans les années 2010 font que les passagers du Nathaniel B. Palmer sont vraisemblablement les premiers humains à avoir vu l'île Sif[3]. La membre d'équipage Sarah Slack note dans son journal de bord :

Au début, nous pensions qu'un iceberg s'était peut-être logé sur les affleurements il y a des années et avait ensuite suffisamment fondu pour exposer sa roche sous-jacente, mais maintenant nous pensons que la glace sur l'île faisait autrefois partie de la plateforme glaciaire de l'île du Pin[3].

La découverte est "officialisée" par un article de la chercheuse Giuliana Viglione publié dans Nature le [3].

Le , une équipe de chercheurs, incluant entre autres Julia Wellner, CD Hillenbrand, Laura Taylor et Giuliana Viglione, accostent sur l'île pour prélever des échantillons géologiques, ce qui semble faire d'eux les premiers humains à poser le pieds sur l'île Sif[3]. Le même jour, les 3 premières photos prises sur l'île, faites par CD Hillenbrand et Laura Taylor, sont publiées sur le compte Twitter de Wellner[3].

Le , la micro-nation du Royaume d'Humpala-Galope revendique l'île[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éléonore Solé, « Antarctique : le retrait d'un glacier a fait apparaître une île », sur Futura Science, Futura Planète, (consulté le 2 mars 2020)
  2. Sarah Slack, « Île Sif », sur PolarTREC, (consulté le 2 mars 2020)
  3. a b c d e f et g Anne-Sophie Tassart, « Des scientifiques découvrent par hasard une nouvelle île en Antarctique », sur sciencesetavenir.fr, Sciences et Avenir, (consulté le 3 mars 2020)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]