Île Rousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rousseau.
image illustrant le monde insulaire image illustrant la Suisse
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et la Suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Île Rousseau
Statue de Rousseau sur l'île du même nom
Statue de Rousseau sur l'île du même nom
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Localisation dans le Rhône
Coordonnées 46° 12′ 21″ N, 6° 08′ 52″ E
Administration
Canton Genève
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Île Rousseau
Île Rousseau

Géolocalisation sur la carte : canton de Genève

(Voir situation sur carte : canton de Genève)
Île Rousseau
Île Rousseau
Îles en Suisse

L'Île Rousseau est une île située à Genève (Suisse). Elle se trouve au milieu du Rhône, qui s'écoule depuis le lac Léman. L'île abrite de nombreux oiseaux, qui vivent dans des enclos grillagés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout d’abord à vocation militaire, ce bastion appartenant à l’enceinte défensive de la ville a été construit en 1585-1588 sous la direction du maçon-architecte Nicolas Bogueret afin de fortifier l’entrée lacustre de Genève. Dès 1587, cependant, le site, réaffecté, est dédié à la construction et à la réparation des bateaux du gouvernement. On y trouve aussi par la suite un battoir à poudre (1597), un entrepôt de quarantaine pour les marchandises provenant de régions touchées par des maladies infectieuses (1617). Après la construction du pont des Bergues et d’une passerelle de liaison (1834), le site est aménagé en promenade publique (1834-1836) pour accueillir la statue de Jean-Jacques Rousseau. Un pavillon-restaurant y est installé en 1912[1].

Dès 1834, une passerelle permet d'y accéder depuis le pont des Bergues, des peupliers sont plantés et l'île est dès lors nommée Île Rousseau en hommage à Jean-Jacques Rousseau, originaire de Genève. En 1830, le sculpteur James Pradier se voit confier la réalisation d'une statue en bronze de l'écrivain. Elle est inaugurée sur l'île en 1835.

L'île est un des lieux de tournage d'Une femme coquette, un court métrage, sorti en 1955, du cinéaste Jean-Luc Godard.

En 2004, en raison de la vétusté des installations, le Conseil administratif décide de mettre un terme à l’exploitation du restaurant de l’île Rousseau pour revenir à un programme d’occupation plus modeste et saisonnier[2].

En 2012, pour le tricentenaire de la naissance de Rousseau, la commune de Genève s'est engagée à réaménager et restaurer l'Île Rousseau. La statue de Jean-Jacques Rousseau est restaurée et son axe déplacé à son orientation d’origine. Rousseau regarde vers la ville et non plus vers le lac. Plusieurs peupliers sont plantés afin de remplacer les arbres malades abattus en 2010. Un muret-banc en pierre naturelle long de 70 mètres a été construit. Les canalisations pour l’évacuation des eaux pluviales ont été refaites et un éclairage à faible consommation a été posé sur l’île. Le revêtement en gravier est suffisamment dense pour permettre la circulation des poussettes et des fauteuils roulants. Et le pavillon a retrouvé sa silhouette initiale[3],[4].

La chanson Genève de William Sheller commence par ces mots : « Juste un concert au bord de l'Île Rousseau... ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Matthieu de la Corbière (dir.), Isabelle Brunier, Bénédict Frommel, David Ripoll, Nicolas Schätti et Anastazja Winiger-Labuda, Les monuments d’art et d’histoire du canton de Genève : Genève, ville forte, vol. III, Berne, Société d’histoire de l’art en Suisse, coll. « Les monuments d’art et d’histoire de la Suisse », , 448 p. (ISBN 978-3-906131-92-4), p. 281-282.
  2. http://www.ville-geneve.ch/actualites/detail/article/rousseau-reamenagement-renovation-pavillon-creation-pavillon-information/
  3. http://www.lecourrier.ch/l_ile_rousseau_inauguree_apres_une_renovation_au_f
  4. http://www.letemps.ch/Page/Uuid/28adb90a-3a3a-11e1-a708-56fa3f0f2ead/Les_1000_visages_de_Rousseau

Liens externes[modifier | modifier le code]