Île James Ross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Île James-Ross
La Terre de Graham, pointe de la péninsule Antarctique avec l'île James Ross (2).
La Terre de Graham, pointe de la péninsule Antarctique avec l'île James Ross (2).
Géographie
Continent Drapeau de l'Antarctique Antarctique
Localisation Océan Austral
Coordonnées 64° 10′ 00″ S, 57° 45′ 00″ O
Superficie 2 600 km2
Point culminant Mont Haddington (1 630 m)
Géologie Île continentale
Administration
Secteur Territoire chilien de l'Antarctique, Territoire britannique antarctique, Antarctique argentine
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Géolocalisation sur la carte : péninsule Antarctique
(Voir situation sur carte : péninsule Antarctique)
Île James-Ross
Île James-Ross
Géolocalisation sur la carte : Antarctique
(Voir situation sur carte : Antarctique)
Île James-Ross
Île James-Ross
Îles en Antarctique

L’île James Ross fait partie de l'Archipel de James Ross, et est située au large de l'extrémité nord-est de la péninsule Antarctique, dont elle est séparée par le chenal Prince Gustav (en).

De forme irrégulière, elle a une étendue de 60 kilomètres du nord au sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne de l'île James-Ross.

Elle a été explorée en octobre 1903 par l'expédition suédoise dirigée par Otto Nordenskjöld, qui lui donna ce nom en l'honneur de James Clark Ross, chef d'une expédition britannique menée dans cette région en 1842, au cours de laquelle furent cartographiés un certain nombre de points de la côte orientale de l'île. Elle est appelée île James Ross pour la différencier de l'île de Ross, plus connue.

Découverte paléontologique[modifier | modifier le code]

En décembre 2003, des paléontologues du Collège Sainte Marie de Californie ont découvert le squelette d'un dinosaure théropode, qu'ils ont surnommé « Naze ». Ce dinosaure carnivore mesurait 1,80 m pour un poids estimé de 135 kg[1]. Ce spécimen a été décrit en 2019 comme étant celui un nouveau genre du groupe des Paraves, Imperobator[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fossil Hunting in Antarctica », Geotimes (consulté le )
  2. (en) Ricardo C.Ely et Judd A.Case, « Phylogeny of a new gigantic paravian (Theropoda; Coelurosauria; Maniraptora) from the Upper Cretaceous of James Ross Island, Antarctica », Cretaceous Research, vol. 101,‎ , p. 1-16 (DOI 10.1016/j.cretres.2019.04.003)

Article connexe[modifier | modifier le code]