Île Gable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gable.
image illustrant le monde insulaire image illustrant l’Argentine
Cet article est une ébauche concernant le monde insulaire et l’Argentine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gable
Isla Gable (es)
Vue partielle de la côte ouest de l’île
Vue partielle de la côte ouest de l’île
Géographie
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Localisation Canal Beagle
Océan Atlantique
Coordonnées 54° 53′ 00″ S 67° 29′ 00″ O / -54.8833, -67.4833
Point culminant non nommé (100 m)
Géologie Île continentale
Administration
Province Terre de Feu, Antarctique et Îles de l'Atlantique Sud
Département Département d'Ushuaïa
Autres informations
Fuseau horaire UTC-3

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
Gable
Gable

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Gable
Gable
Îles en Argentine

L'île Gable (en espagnol : Isla Gable) est une île argentine située au sud de la Terre de Feu sur le canal Beagle. L’île, longue de 8 km et large de 4 km environ, est séparée de la Grande île de Terre de Feu par le passage Remolcador Guarani (large de 300 m) et de l’île Navarino par le passage Mac-Kinlay (large d'1,5 km)[1].

L’île Gable était nommée Ualla par les Amérindiens Yamanas qui la peuplaient jusqu’au début du XXe siècle. Elle est nommée Gable (en anglais : pignon) en raison des falaises de sa côte ouest qui ressemblent à des pignons de toit (Gable roof)[1].

De forme irrégulière, ses côtes sablonneuses par endroit se prolongent pour former des baies et criques. La surface de l'île est principalement couvert de forêts magellaniques subpolaires. Des drumlins de la dernière période glaciaire dominent la topographie et ont permis la formation de plusieurs petits lagons sur l'île.

Vue de l'île Gable (à droite) dans le canal Beagle depuis les hauteurs de Puerto Williams.

L'île est aujourd'hui (2013) propriété de l'Estancia Haberton[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en)Patagonia and Tierra del Fuego Nautical Guide, Mariolina Rolfo de Giorgio Ardrizzi. Editrice Incontri Nautici, 2004 (ISBN 88-85986-34-X).