Évolution (film, 2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Évolution.
Évolution
Réalisation Lucile Hadzihalilovic
Scénario Lucile Hadzihalilovic
Alanté Kavaïté
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films du Worso
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Fantastique
Durée 93 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Évolution est un film fantastique belgo-espagnol-français coécrit et réalisé par Lucile Hadzihalilovic, sorti en 2015.

Il est présenté dans la sélection « Vanguard » au Festival international du film de Toronto 2015.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un village sur une île ne vivent que quelques femmes et leurs enfants qui sont tous des garçons. Parmi eux, il y a Nicolas à qui sa mère donne un médicament tous les jours pour soigner une mystérieuse maladie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Lucile Hadzihalilovic et l'équipe du tournage se sont déplacés sur les Îles Canaries, précisément à Lanzarote[2].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sorties internationales[modifier | modifier le code]

Après la sélection officielle du film Évolution au Festival international du film de Toronto en , l'avant-première en France a lieu le au festival Utopiales à Nantes avant de le projeter dans les salles à partir du .

La Belgique l'a vu au festival Offscreen en avant sa sortie nationale.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, l'accueil critique est mitigé : le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,5/5, et des critiques spectateurs à 2,1/5[3].

Didier Péron du Libération souligne : « Précise et magistrale, la composition de chaque plan est d’autant plus tirée au cordeau qu’il s’agit, peu à peu, d’approcher le risque de l’informe et de ce qui n’a pas encore de nom »[4], ainsi que Romain Blondeau des Inrockuptibles signale que le film « n’est au fond qu’une version monstrueuse du « Petit Poucet », et toute la beauté vénéneuse du film tient dans la manière qu’a son auteur d’y projeter ses angoisses, fantasmes, souvenirs, reformulés en cauchemar symbolique. Espérons désormais qu’elle ne disparaisse pas pour les dix prochaines années »[5].

Côté négatif, plus ou moins, Alain Spira de Paris Match avoue que c'est « âpre, inhospitalier, tournant le dos au spectateur, ce film à l'hermétisme autiste et à la sous-couche nauséeuse n'offre, excepté ses qualités esthétiques indiscutables, qu'un seul intérêt : provoquer des duels oratoires sanguinaires »[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  3. « Évolution », sur Allociné (consulté le 6 novembre 2017).
  4. Didier Péron, « « Évolution », île hospitalière », sur Libération, (consulté le 22 mars 2016).
  5. Romain Blondeau, « « Évolution » : un conte malade à la beauté plastique ensorceleuse », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 22 mars 2016).
  6. Alain Spira, « « Évolution » : la critique », sur Paris Match, (consulté le 22 mars 2016).
  7. Science-fiction : le palmarès des prix des Utopiales sur le site de Presse Océan, 1er novembre 2015

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Internet[modifier | modifier le code]