Évolocumab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
évolocumab
Noms commerciaux
  • Repatha
Laboratoire Amgen Inc.
Classe Autres médicaments modificateurs des lipides, ATC code C10AX13

L'évolocumab, ou AMG 145,est un anticorps monoclonal dirigé contre la proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 9, appelé aussi PCSK9 et en cours de test comme médicament contre l'hypercholestérolémie. Il appartient à la classe des anti-PCSK9.

Efficacité[modifier | modifier le code]

En injection bi mensuelle ou mensuelle, il abaisse de le taux du LDL cholestérol d'environ de moitié, que cela soit en monothérapie[1] ou associé aux statines[2]. Des résultats comparables sont retrouvées en traitement d'une hypercholestérolémie familiale[3]. Cet effet persiste au-delà d'un an[4] et s'accompagne d'une diminution de la survenue d'accidents cardiovasculaires.

En prévention secondaire (chez les patients ayant déjà fait un accident cardiaque ou vasculaire), et même chez les patients ayant une hypercholestérolémie très modérée, l'évolocumab, associée avec une statine, permet une réduction du risque de récidive d'accidents cardio-vasculaires[5].

Il abaisse également le taux sanguin de lipoprotéine(a)[6].

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

Les effets secondaires les plus fréquents sont des pharyngites, des infections respiratoires, des réactions au point d'injection[7].

Il existe également des troubles cognitifs[8].

Mise sur le marché[modifier | modifier le code]

Son coût est important et reste un obstacle majeur à son utilisation (14 000 dollars/an aux États-Unis en 2015)[11].

Médicaments de la même classe[modifier | modifier le code]

L'Alirocumab est un autre anti-PCSK9. Il n'existe pas, pour l'instant de comparaison directe avec l'évolocumab[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Koren MJ, Scott R, Kim JB et al. « Efficacy, safety, and tolerability of a monoclonal antibody to proprotein convertase subtilisin/kexin type 9 as monotherapy in patients with hypercholesterolaemia (MENDEL): a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 2 study » Lancet, 2012;380:1995–2006.
  2. (en) Giugliano RP, Desai NR, Kohli P et al. « Efficacy, safety, and tolerability of a monoclonal antibody to proprotein convertase subtilisin/kexin type 9 in combination with a statin in patients with hypercholesterolaemia (LAPLACE-TIMI 57): a randomised, placebo-controlled, dose-ranging, phase 2 study » Lancet, 2012;380:2007–2017.
  3. (en) Raal F, Scott R, Somaratne R, Bridges I, Li G, Wasserman SM, Stein EA, « Low-density lipoprotein cholesterol-lowering effects of AMG 145, a monoclonal antibody to proprotein convertase subtilisin/kexin type 9 serine protease in patients with heterozygous familial hypercholesterolemia: the Reduction of LDL-C With PCSK9 Inhibition in Heterozygous Familial Hypercholesterolemia Disorder (RUTHERFORD) randomized trial » Circulation, 2012;126:2408–2417.
  4. (en) Koren MJ, Giugliano RP, Raal FJ et al. « Efficacy and safety of longer-term administration of evolocumab (AMG 145) in patients with hypercholesterolemia: 52-week results from the open-label study of long-term evaluation against LDL-C (OSLER) randomized trial », Circulation, 2014;129:234-243.
  5. Sabatine MS, Giugliano RP, Keech AC et al. Evolocumab and clinical outcomes in patients with cardiovascular disease, N Engl J Med, 2017;376:1713-1722
  6. (en) Raal FJ, Giugliano RP, Sabatine MS et al. « Reduction in Lipoprotein(a) with PCSK9 monoclonal antibody evolocumab (AMG 145): A pooled analysis of more than 1,300 patients in 4 phase II trials » J Am Coll Cardiol, 2014;63:1278-1288.
  7. a et b Evolocumab (Repatha)—A second PCSK9 inhibitor to lower LDL-cholesterol, JAMA, 2015;314:2298-2299
  8. (en) Sabatine MS, Giugliano RP, Wiviott SD et al. « Efficacy and safety of evolocumab in reducing lipids and cardiovascular events » N Engl J Med, 2015;372:1500-1509.
  9. (en) « First-in-class treatment to lower cholesterol », sur http://www.ema.europa.eu, EMA, (consulté le 31 août 2015).
  10. (en) « FDA approves Repatha to treat certain patients with high cholesterol », sur http://www.fda.gov, FDA, (consulté le 31 août).
  11. De nouveaux anti-cholestérol coûteux réduisent le risque cardiovasculaire, Le Parisien, 17 mars 2017