Évelyne Lever

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lever.
Évelyne Lever
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité

Évelyne Lever est une historienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle occupait la fonction d'ingénieur de recherche au CNRS et devient spécialiste de l'histoire du XVIIIe siècle. Elle est aussi l'auteur de nombreux livres sur la vie de Marie-Antoinette et de Louis XVI.

Passionnée par la vie de certaines femmes du XVIIIe siècle (comme la favorite de Louis XV, Madame de Pompadour), Évelyne Lever retrace dans certaines de ses œuvres leurs parcours.

Elle est l'épouse de l'historien Maurice Lever.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Histoire de la guerre d'Algérie, Seuil, 1982. En collaboration avec Bernard Droz.
  • 1792, les procès de Louis XVI et de Marie-Antoinette, Complexe, 256 p.
  • Louis XVIII, Fayard, 1988.
  • Louis XVI, Fayard, 1991, 695 p.
  • Marie-Antoinette, Fayard, Paris, 1991 (ISBN 2213026599).
  • Mémoires du baron de Breteuil, édition critique, Paris, François Bourin, 1992.
  • Marie-Antoinette : la dernière reine, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard » no 402, Paris, 2000.
  • Madame de Pompadour: A Life, (avec) Catherine Temerson, trad. par Catherine Temerson, St. Martin's Press, 2003, 320 p.
  • L'Affaire du Collier, Fayard, 2004, 436 p.
  • Les dernières noces de la monarchie. Louis XVI et Marie-Antoinette, Fayard, 2005.
  • C'était Marie-Antoinette, Fayard, 2006
  • Marie-Antoinette, correspondance (1770-1793), édition établie et présentée par Évelyne Lever,
  • Marie-Antoinette, adaptation libre de la correspondance par Évelyne Lever, TriArtis, coll. Scènes Intempestives, 2007, 64 p.
  • Marie-Antoinette : Journal d'une reine, Tallandier, Coll. Texto, 2008, 332 p.
  • Le Chevalier d’Eon : « Une vie sans queue ni tête » , avec Maurice Lever, Fayard, 2009, 384 p.
  • Marquis de Bombelles, Marquise de Bombelles, Lettres intimes (1778-1782) : Que je suis heureuse d'être ta femme, préface par Évelyne Lever, Tallandier, 2009, 570 p.
  • Le Temps des illusions : Chroniques de la Cour et de la Ville, 1715-1756, Fayard, 2012, 439 p.
  • Le Crépuscule des rois : Chronique 1757-1789, Fayard, 2013, 484 p.
  • Dictionnaire amoureux des reines, Plon, 2017, 624 p.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Véronique Dumas, « Entretien avec Évelyne Lever », dans Historia Thématique, dossier « Louis XVI. Un révolutionnaire avant l'heure ! », no 99, janvier-février 2006, p. 24-25.

Liens externes[modifier | modifier le code]