Évêché de Passau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'État du Saint-Empire romain germanique. Pour le diocèse catholique romain, voir diocèse de Passau. Pour les autres homonymies, voir Passau (homonymie).

L'Évêché de Passau (en allemand : Hochstift Passau) ou, en forme longue, la principauté-épiscopale de Passau (Fürstbistum Passau) est un État du Saint-Empire romain germanique. Il recouvrait les territoires sous le pouvoir temporel de l'évêque de Passau.

L'évêché relevait du cercle impérial de Bavière.

Le , par le recès de la diète de Ratisbonne, l'Évêché est sécularisé et son territoire partagé entre l'ancien grand-duc de Toscane, l'archiduc Ferdinand III, et le prince-électeur de Bavière, Maximilien IV. Ferdinand III reçoit la partie de l'évêché située au-delà de l'Iltz et de l'Inn du côté de l'Autriche, à l'exception d'Innstadt et d'Ilzstadt, avec un rayon de cinq cent toises françaises à prendre à l'extrémité desdits faubourgs. Maximilien IV reçoit la partie du comté de Neubourg à la gauche de l'Inn.

Notes[modifier | modifier le code]