Étuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une étuve, lieu caractérisé par sa chaleur, peut être de deux types : sèche (à chaleur sèche) ou humide (on y fait pénétrer de la vapeur d'eau). Le terme s'applique à :

  • un local de bain, le caldarium des thermes romains : au Moyen Âge on se rendait aux étuves ;
  • un lieu ou un appareil où est maintenue une température plus ou moins élevée pour permettre certaines opérations de séchage ;
  • en cuisine, un récipient pour garder les mets au chaud ou pour chauffer les plats ;
  • en cuisine, on appelle également étuver, la pratique de la technique de la cuisson à l'étouffée
  • en médecine, un appareil à température déterminée et constante pour la culture des microbes ou un appareil pour désinfecter ou stériliser par la chaleur (autoclave) ;
  • en chimie, une étuve de laboratoire ;
  • en menuiserie, une sorte d'armoire propre aux offices et aux garde-robes;
  • en électronique, un appareil permettant de valider le bon fonctionnement de circuit électronique à une température donnée.

À quoi servent les étuves traiteurs?[modifier | modifier le code]

Les étuves traiteurs[1] sont des machines très utiles et très utilisées dans les métiers de bouche. Elles prennent place dans chaque cuisine professionnelle et sont un atout primordial dans la gastronomie. Leur fonctionnement est simple et il en existe de toutes les tailles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bien choisir son étuve chauffante - Pesage MB », sur Pesage MB (consulté le 2 octobre 2018)