Étrelles-sur-Aube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étrelles (homonymie).

Étrelles-sur-Aube
Étrelles-sur-Aube
L'église de l'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Nogent-sur-Seine
Canton Creney-près-Troyes
Intercommunalité Communauté de communes Seine et Aube
Maire
Mandat
Patrice Corpelet
2014-2020
Code postal 10170
Code commune 10144
Démographie
Gentilé Étrellois
Population
municipale
156 hab. (2016 en augmentation de 6,12 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 33′ 39″ nord, 3° 52′ 22″ est
Superficie 10,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Étrelles-sur-Aube

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Étrelles-sur-Aube

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Étrelles-sur-Aube

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Étrelles-sur-Aube

Étrelles-sur-Aube est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Si l'étymologie viendrait du latin Stratella dérivant de starta publica pour les voies romaines, il n'en a été trouvé aucune mention écrite. Straellas dans une bulle de 1165. Un décret du 4 février 1919 permettait l'ajout de 'sur-Aube.

Parmi les écarts, il y avait : les Carrés, la Grosse-Borne, le bois des Orphelins, st-Laurent, la Tomelle au cadastre de 1810.

Histoire[modifier | modifier le code]

La terre d'Étrelles dépendait de la seigneurie de Plancy. Fin XVIIIe siècle il y avait quatorze métiers à bas et sept à filer le coton.

En 1789, Étrelles dépendait de l'intendance et de la généralité de Châlons-sur-Marne, de l'élection de Troyes et du bailliage de Sens.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 En cours Patrice Corpelet PS Retraité de l'enseignement
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[2].

En 2016, la commune comptait 156 habitants[Note 1], en augmentation de 6,12 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
201228238230281281286294285
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
298278263250222228233239228
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
207205198185176191171178179
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
162140127147132125130147156
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La paroisse avait un prieuré-cure qui dépendait de du doyenné d'Arcis et de l'abbaye de chantemerle. Une bulle de 1165 mentionne apud Straellas[5] comme possession de l'abbaye. L'église sous le vocable de l'Assomption est du XIIe siècle. La fenêtre orientale et les verrières sont du XVIe siècle. La verrière représente La scène de rencontre à la porte dorée qui est incomplète et Saint-Nicolas. Elles sont incomplètes, restaurée et avec des parties de réemploi[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]