Étienne Tricaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tricaud.
Étienne Tricaud
Etienne Tricaud, portrait.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Étienne Tricaud, né en 1960, est un architecte (École de Paris Tolbiac) et ingénieur (École polytechnique, ENPC École nationale des ponts et chaussées) français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étienne Tricaud étudie à l'École d'architecture[1]. Il collabore comme architecte à quelques projets de l'agence et bureau d'études ADP. Il débute comme ingénieur structure dans les bureaux d'études OVE ARUP (Londres) et RFR (Paris). Peter RICE l'implique dans l'étude de nombreuses structures où se composent le verre et l'acier (dont les verrières de couverture des cours du Louvre[réf. souhaitée].

Iil enseigne la conception des structures aux futurs architectes de l'École Paris la Seine pendant plusieurs années. En 1986, il rencontre Jean-Marie Duthilleul, qui vient d'arriver à la SNCF pour monter une politique sur l'architecture des gares. Ils partagent immédiatement une même vision de l'élaboration du projet : une approche rationnelle et contextuelle, une attention particulière à l'usage et à l'identité des lieux[2].

Le projet de restructuration de la gare Montparnasse dont il prend la charge leur sert de laboratoire. Ce projet leur permet de fonder une équipe, une démarche, un vocabulaire architectural qu'ils développent ensuite dans les programmes de gares qui accompagnent les TGV Atlantique, Nord, puis Méditerranée et Est[réf. nécessaire][3].

Avec Jean-Marie Duthilleul, il crée AREP en 1997[4]. Depuis la création d'AREP, Étienne Tricaud a pu participer à de nombreux projets à l'étranger, notamment au partenariat avec d'autres concepteurs : Hadi Simaan à Doha, Carlos ZAPATA à Ho Chi Minh ville, Cui Kai à Pékin, Yves Feng à Shenzhen[5]

Travaux et réalisations[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive :

  • Tour Air China, Pekin - Chine
  • Aménagement paysager de la forêt de Bouskoura, Casablanca - Maroc
  • Tour des Sports de Hangzhou - Chine
  • Gare TGV de Lorient - France
  • Extension de la gare de Bordeaux, Hall Belcier - France
  • Eco-cité de Caid, Wuhan - Chine
  • Extension de la ligne rouge du métro de Dubaï et conception de la gare de l'exposition universelle de 2020, Dubaï - Emirats Arabes Unis
  • Tour Hongshuwan, Shenzen - Chine
  • Réaménagement de la gare Shumann, Bruxelles - Belgique
  • Gare nouvelle de Casa-Port, Casablanca - Maroc
  • Gare nouvelle de Rosa Parks, Paris - France
  • Transformation architecturale, urbaine et paysagère de l'îlot Buffon-Poliveau (Museum National d'Histoire Naturelle), Paris - France
  • Réhabilitation d'un bâtiment historique "Quanyechang", Pekin - Chine
  • Master plan du centre d'innovation et des technologies de Skolkovo - Russie
  • Conception de la signalétique de l'ensemble des 57 gares du réseau du Grand Paris - France
  • Design du tramway de Saint Etienne Ligne 3 - France
  • Aménagement de quartier à Reims Bezannes - France
  • Réhabilitation des anciennes usines Panhard en bureaux, siège du groupe AREP, Paris - France
  • Gares TGV de Besançon Franche Comté et de Belfort Montbéliard - France
  • Gare TGV d'Aix-en-Provence - France
  • Gare TGV de Valence - France
  • Gare TGV d'Avignon - France
  • Gares nouvelles de Qing Dao, Wuhan et Shanghai sud - Chine
  • Musée Capitale de Pékin - Chine
  • Gare Saint-Lazare, Paris - France
  • Gare de Strasbourg - France
  • Gare de Marseille - France

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Marie Duthilleul et Étienne Tricaud, AREP, introduction de Philip Jodidio, Les éditions Images Publishing, coll. "Master architect series", 2009, 248 p., (ISBN 978-1-86470-164-7)
  • AREP, Ville des possibles, Editions Ante prima - AAM, 2015, 126 p. (ISBN 978-2-87143-310-1)
  • AREP, L'invention de la gare contemporaine, Editions Ante Prima - AAM, 2016, 420 p. (ISBN 978-2-87143-316-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]