Étienne Quiniou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Quiniou
Description de cette image, également commentée ci-après
Étienne Quiniou le .
Fiche d'identité
Naissance (30 ans)
à Haguenau (France)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Demi de mêlée
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
FC Haguenau
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2010-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2018
2018-2020
2020-0000
US Dax
US Romans Péage
US bressane
Stade Rodez
SO Chambéry
RC Haguenau
68 (5)[1]
14 (11)[1]
11 (9)[1]
38 (57)[1]
36 (25)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2010
2011
2012
France -17
France -19
France -20


4 (0)[1]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 27 juillet 2020.

Étienne Quiniou, né le à Haguenau, est un joueur français de rugby à XV qui évolue au poste de demi de mêlée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étienne Quiniou commence le rugby dès l'âge de 4 ans au sein du FC Haguenau, club créé par son grand-père où jouait également son père[2],[3]. Demi d'ouverture de formation dans son club alsacien, il se convertit au poste de demi de mêlée lorsqu'il intègre en parallèle le pôle espoirs de Dijon en 2007 pour un cycle de trois ans[2], durant lesquelles il connaît plusieurs sélections en équipes de France junior[4], entre autres avec les moins de 17 ans[5].

Il traverse la France en 2010 pour signer en Pro D2 avec le centre de formation de l’US Dax[2], club dans lequel il retrouve deux de ses partenaires du pôle espoirs de Dijon, Maxime Mathy et Kévin Boukechiche, et y est présenté en tant que troisième demi de mêlée de l'effectif professionnel[3]. Un an plus tard, alors que Quiniou a été officieusement nommé révélation de la saison, lui permettant ainsi de parapher un contrat espoir[6], il est appelé pour intégrer le Pôle France et la promotion 2010-2011 Adrien Chalmin[7]. Après cette année partagée entre les Landes et l'Essonne et des sélections nationales en catégorie des moins de 19 ans[8], il participe avec l'équipe de France des moins de 20 ans au championnat du monde junior 2012[9]. Il signe en 2013 un nouveau contrat espoir d'une saison[10].

Non conservés à l'intersaison 2014 par l'US Dax, Quiniou et son partenaire de club Noa Soqeta signent un contrat avec l'US Romans Péage en Fédérale 1[11],[12]. Après une saison, il rejoint l'US bressane[13]. En recherche de temps de jeu, il signe la saison suivante avec le Stade Rodez[14], puis rejoint le SO Chambéry deux saisons plus tard[15].

Alors que la saison 2019-2020 a été interrompue par la pandémie de Covid-19 en France, il retourne au sein de son club formateur en Fédérale 3, le RC Haguenau[Note 1], en tant que joueur et entraîneur adjoint[17],[18].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Football Club Haguenau rugby a été renommé entre-temps, lors de l'intersaison 2019, en Rugby Club de Haguenau[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Étienne QUINIOU », sur itsrugby.fr (consulté le ).
  2. a b et c « L'ovalie dans le sang », sur rugby.haguenau.over-blog.com, (consulté le ).
  3. a et b Benjamin Ferret, Julien Grousset, « Quiniou - Cabannes : face-à-face de révélations », Sud Ouest, (consulté le ).
  4. Michel Lacrouts, « Étienne Quiniou apprend vite », Sportsland, no 96,‎ , p. 17 (ISSN 2261-4486, lire en ligne, consulté le ).
  5. « Info congrès : 2010 - Aix les Bains », sur ffr.fr, (consulté le ).
  6. Benjamin Ferret, « USD : un grand air de neuf », Sud Ouest, (consulté le ).
  7. « Pôle France 2010-2011 », sur ffr.fr, (consulté le ).
  8. « Info congrès : 2011 - Versailles », sur ffr.fr, (consulté le ).
  9. « France -20 : Coupe du monde », sur ffr.fr, (consulté le ).
  10. « Pro D2, Dax : Les Bayonnais Renaud Boyoud et Jacques-Louis Potgieter ont signé », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  11. Valéry Lombardo, France Bleu Drôme Ardèche, « Sept recrues de poids chez les Damiers de Romans », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  12. Stéphane Milhomme, Valéry Lombardo, France Bleu Drôme Ardèche, « Un international Fidjien intègre les Damiers de Romans », sur francebleu.fr, (consulté le ).
  13. « Rugby Fédérale 1 - L'USB officialise trois nouvelles recrues », La Voix de l'Ain, (consulté le ).
  14. « Un 9 d'expérience pour le SRA », La Dépêche du Midi, (consulté le ).
  15. « Du mouvement au Stade Rodez Aveyron », La Dépêche du Midi, (consulté le ).
  16. Rémy Sauer, « Un virage majeur pour le cinquantenaire », Dernières Nouvelles d'Alsace, (consulté le ).
  17. Rémy Sauer, « Les valeurs du cru en exergue », Dernières Nouvelles d'Alsace, (consulté le ).
  18. « Étienne Quiniou », sur competitions.ffr.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]