Étienne Lorin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Étienne Lorin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Étienne Alfred Lorin
Nationalité
Activité
Autres informations
Instrument

Étienne Lorin est un musicien français né le à Domfront et mort le à Fontenay-aux-Roses[1].

Multi-instrumentiste, son instrument de prédilection est l'accordéon[2]. Il compose la musique de chansons populaires, en particulier pour Bourvil, et des musiques de film dans les années 1940 et 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît en 1913 dans l'Orne, où son père est chef de musique.

Il rencontre Bourvil en 1939[3] alors qu'il est encore inconnu. Il composera pour lui la musique de la plupart de ses chansons.

Il ouvre une école d'accordéon à Paris en 1946, et fonde l'orchestre d'accordéons de Paris[4].

Il remporte huit coupes de France d'accordéon, dont la coupe ORTF. Le grand prix du disque de l'Académie Charles-Cros, dans la catégorie accordéon, lui est décerné en 1972[5].

Il meurt en 1975 à Fontenay-aux-Roses, et il est enterré dans le cimetière de cette ville (25e division)[6].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

Opérette[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Disques[modifier | modifier le code]

  • Festival Musette[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'Étienne Lorin sur le site des Gens du cinéma.
  2. « Sous les ponts de Paris Lorin, Etienne », sur Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris (consulté le 4 janvier 2018)
  3. « Étienne Lorin », sur Les Amis de l'accordéon, Esch-sur-Alzette (consulté le 30 janvier 2020).
  4. « Biographie de l'orchestre d'accordéons de Paris », sur Orchestre d'accordéons de Paris (consulté le 30 janvier 2020).
  5. (en) « Solti, 'Tannhauser' Take Top Award in France », sur Google livres, Billboard, (consulté le 30 janvier 2020), p. 28.
  6. David Descatoire, « Histoire du cimetière communal (1850-2010) » [PDF], sur Ville de Fontenay-aux-Roses, (consulté le 30 janvier 2020), p. 37-38.
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k88083944

Liens externes[modifier | modifier le code]